GOTY & FLOTY 2017 : la sélection de Søren

goty 2017 zelda breath of the wild mass effect andromeda

Tradition de fin d’année, l’élection du Game Of The Year est toujours un exercice délicat pour les rédactions, et pour cause : entre la subjectivité du fan et l’objectivité du rédacteur, la frontière est souvent mince. Mais ce genre d’élection virant souvent au plaisir coupable, on s’y adonne finalement volontiers.

Lorsque vient le moment de dresser le bilan de cette année de jeux vidéo, le terme qui vient aussitôt en tête est assurément « Game of The Year 2017 » (« GOTY 2017 » pour les intimes). Il est en effet tentant de vouloir faire son choix parmi les titres qui nous ont marqué afin d’élire le meilleur d’entre tous. Mais pourquoi s’arrêter au meilleur ? Pendant que nous y sommes, fouillons également du côté de ceux qui auront marqué l’année pour d’autres raisons ! Échecs commerciaux, problèmes techniques, concepts bancals, … les critères ne manquent pas pour élire le flop de l’année que nous appellerons affectueusement « FLOTY » (« Flop of the Year ») dans nos colonnes.

C’est ainsi que nous avons le plaisir de vous présenter la première édition des GOTY 2017 (sans oublier les FLOTY) de ce site. N’hésitez surtout pas à y réagir (via l’espace commentaire ou les réseaux sociaux), que vous soyez d’accord ou non avec nos choix.

Mon GOTY 2017 – The Legend of Zelda: Breath of the Wild

The Legend of Zelda: Breath of the Wild aura connu à peu de choses près le même destin qu’Ocarina of Time. Attendu depuis longtemps, porteur d’espoir pour les ventes de sa console, sujet à plusieurs reports de dates, Breath of the Wild a également connu un succès critique retentissant, ce qui lui a valu d’être très logiquement suivi d’un succès commercial.

Et quel succès ! Nintendo a su s’imposer là où on ne l’attendait pas, en se réappropriant un genre que l’on pensait essoufflé et surexploité : le monde ouvert. Avec Breath of the Wild, Big N a su prouver aux joueurs que son esprit créatif était toujours aussi puissant. Enchanteur et varié, le monde ouvert de ce dernier Zelda ne cesse d’encourager le joueur à l’exploration du début à la fin de la partie, en proposant de nombreux challenges et secrets à découvrir. Graphiquement parlant, le jeu aura également réussi à faire taire les mauvaises langues en compensant le manque de puissance brute de la Switch avec une direction artistique magnifique, qui se distingue d’ailleurs autant sur le plan visuel que sonore. Et que dire de la narration ? Elle qui a su s’étoffer depuis les précédents opus pour tisser une histoire qui, si elle ne brille pas par sa complexité, réussit à pousser toujours plus profondément le joueur dans cette vision du monde d’Hyrule ?

Avec une durée de vie dantesque et des qualités qui sont trop nombreuses pour être citées ici (mais que vous pouvez retrouver dans le test de RedHo), The Legend of Zelda: Breath of the Wild est définitivement l’un de ces rares jeux qui réussissent à justifier l’achat d’une console dans le seul but de pouvoir y jouer. Un jeu inoubliable, qui mérite largement son statut de GOTY 2017.

The legend of Zelda breath of the wild goty 2017

Mon FLOTY 2017 – Mass Effect Andromeda

Le choix de Mass Effect Andromeda en FLOTY 2017 ne s’est pas fait sans mal. Objectivement, si ce quatrième opus de la franchise ne brille pas pour son chara-design ou la richesse de son gameplay, force est de constater que le jeu possède ses qualités. On retiendra ainsi un gameplay plus nerveux, une maniabilité efficace, quelques passages scénaristiques mémorables, ou encore des mondes magnifiques dont la beauté exploite tout le potentiel du moteur Frostbite.

Hélas, ces quelques qualités ne suffisent pas. Le développement chaotique de ce dernier Mass Effect a malheureusement laissé des traces indélébiles sur cet épisode qui avait pourtant tout pour réussir. Entre les problèmes d’optimisation de performances propre au moteur de jeu (ndlr : à l’origine peu adapté aux RPG et dont l’usage fut – à l’instar de Dragon Age – imposé par EA), les bugs d’animation faciale et corporelle (heureusement patchés depuis), le scénario sans réel enjeu, les ennemis peu charismatiques, ou encore la honteuse flopée de quêtes-Fedex, Mass Effect Andromeda s’impose comme le moins bon épisode de la saga.

La fermeture du studio BioWare Montréal et l’annulation du DLC narratif lié à l’arche Quarienne ont d’ailleurs fini d’enfoncer le dernier clou du cercueil renfermant l’espoir des fans. Et histoire de clore ce chapitre de la licence avec la pire des conclusions, EA est allé jusqu’à jeter la licence dans un fond de tiroir tout en restant flou sur sa résurrection éventuelle. Si Mass Effect Andromeda n’est pas un flop complet en vertu de ses ventes honnêtes et de ses qualités certaines, l’énorme gâchis de son potentiel suffit à le placer dans notre liste des FLOTY 2017.

mass effect andromeda goty 2017

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié