GOTY 2017 : le coup de cœur de Sloth

GOTY 2017 : le coup de cœur de Sloth

L’année 2017 a vu beaucoup de sortie de jeux et il est désormais temps de faire le point en vous délivrant mon GOTY 2017 : Yakuza 0.

Si l’année 2017 m’a permis de découvrir de nouveaux titres comme Persona ou Nioh, celui qui mérite sa place de GOTY 2017, c’est bien Yakuza 0. La franchise de Sega a même eu le droit à deux épisode sortis avec six mois d’intervalle, pour le plus grand bonheur des fans. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le test de Komestai ici, si vous voulez avoir un avis sur le remake du premier épisode.

Mais concernant l’épisode 0, c’était ma première expérience avec la franchise, sur les conseils d’un ami. Le jeu était sorti en même temps que Nioh et j’avoue avoir hésité entre les deux longuement, avant de prendre Yakuza, histoire de découvrir un nouvel univers. Et je n’ai pas été déçu, que ce soit par l’histoire du jeu avec ses personnages attachants, la bande-son du jeu ou encore le gameplay. J’ai d’abord été surpris par la qualité d’écriture de l’histoire et des personnages, pour lesquels je me suis pris d’empathie. Que ce soit Kiryu, Majima ou encore Makoto, tous les personnages étaient attachants, avec leurs histoires qui ont fait d’eux les personnes que l’on connait. Tous les personnages de Yakuza 0 ont une histoire qui a fait d’eux les personnages qu’ils sont aujourd’hui. L’univers est dramatique, avec des passages mélancoliques qui prennent les joueurs aux tripes.

Mais à côté de cet aspect mélancolique, l’univers de Yakuza est loufoque par moment, notamment avec les mini-jeu. Sur toute la carte, on peut prendre part à divers activités et notamment le karaoké. C’est le mini-jeu que je préfère, bien qu’il s’agisse d’un mini-jeu de rythme simple, ce sont les réactions de Kiryu et de Majima qui valent le détour, car très souvent, cela part très loin et cela permet d’apporter du Comic Relief sans être trop lourd. Dans ces moments-là, le jeu ne se prend pas au sérieux et c’est tant mieux, car cela participe à l’univers atypique des Yakuza et c’est ce qui m’a fait aimer presque immédiatement le jeu.

La bande-son de son côté est aussi l’un des points forts de ce titre selon moi, car les musiques du jeu sont toujours bien rythmées, dynamiques et surtout, elles restent dans la tête même après avoir éteint la console. La bande-son du jeu est vraiment très bien travaillée et les dialogues du jeu, en japonais, sont parfaits.

Enfin, le gameplay du jeu permet de prendre part à des affrontements de rue intenses. Il s’agit d’un Beat Them All et donc le plus souvent, on se ballade sur la carte et des punks nous accoste pour nous chercher des noise. Commence alors un combat qui varie selon le style de combat adopté et permettant notamment de frapper ses adversaires avec tout ce qui nous passe par la main : plots, vélos, panneaux… Il y en a pour tous les goûts et chacun pourra trouver son style de combat préféré.

Yakuza 0 est donc mon GOTY 2017, parce qu’il m’a fait découvrir une série, mais aussi parce qu’il a réussi à me garder captivé pendant plusieurs heures de jeu. J’ai passé beaucoup de temps à parcourir Kamurocho et Sotenbori, à résoudre les problèmes des habitants de ces quartiers, à aller pêcher ou à aller au Karaoké et j’ai été touché par sa fin mélancolique. C’est donc mon jeu de l’année, reste à savoir quel est le votre. Vous pouvez aussi retrouver les GOTY 2017 de toute l’équipe ici.

0 0 voter
Évaluation de l'article
Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

amet, fringilla libero luctus in suscipit nec ipsum dolor