TEST – Plants vs Zombies Battle for Neighborville

Plants vs Zombies Battle For Neighborville est sorti en early acces ce mercredi 4 septembre. Autant vous dire que la Team Bras Cassés s’est jeté sur le titre. De ce fait, nous serons quatre membres de l’équipe à élaborer ce test en tentant de tout découvrir pour vous : Redho, Sloth, Komestai et Plumesdanges. Le jeu étant disponible en early acces, nous découvrirons de nouveaux modes de jeu chaque semaine (le planning complet est disponible juste ici), jusqu’à la sortie mondiale prévue le 18 octobre prochain. N’hésitez donc pas à repasser nous voir pour découvrir la suite avec nous !

Plants vs Zombies Battle for Neighborville 

Développeur : PopCap Games
Éditeur : Electronic Arts
Genre : Tir 
Support:  PlayStation 4, Xbox One, PC 
Version pour le test : PlayStation 4
Date de sortie : 18 octobre 2019

 

Changements et nouveautés de Plants vs Zombies Battle For Neighborville 

On va débuter ce test par un petit comparatif avec Plants vs Zombies : Garden Warfare 2 (PvZGW2), opus précédent de la licence. 

Dans PvZGW2 nous avions à notre disposition 16 personnages et chacun d’eux possédaient différentes déclinaisons (glace, toxique, feu etc). Dans ce troisième opus c’est 20 personnages que nous retrouvons, mais pour le moment aucune déclinaison n’est proposé.

Parmi ces vingt personnages, on compte trois nouvelles plantes, et trois nouveaux zombies (on en parle plus sur cette page). Petite nouveauté du titre, tous les personnages peuvent désormais courir en pressant L3. Et franchement, certains d’entre eux valent le détour ! Par contre, dès que vous commencez votre course, bien que vous puissiez continuer de tirer avec R2, nombreuses de vos compétences (à activer avec L1, R1 ou triangle) ne pourront pas être activer. Il faudra ralentir et se déplacer « normalement » pour cela. A noter que les anciens personnages ont été retravaillés, permettant un meilleur équilibrage entre ces dernières et éviter que des personnages ne soient beaucoup trop fors. Cependant, on ne peut pas dire la même chose concernant les nouveaux personnages, avec un Chêne particulièrement puissant, autant en attaque qu’en défense, du moins c’est ce qui ressort de nos premières parties en joueurs contre joueurs.

Concernant les anciens personnages, ils ont tous subis un réajustement : tout d’abord esthétique (adieu les petites fesses du cactus qui nous avaient tant fait rire), mais aussi au niveau des pouvoirs et autres capacités. Certaines sont conservées, d’autres sont changées, mais de façon général, tout ce petit monde à subit un réajustement afin de ne plus avoir de classe plus cheatée qu’une autre. A noter qu’en plus d’une refonte graphique des personnages, une barre de vie est maintenant visible au dessus des ennemis, ainsi que les pseudos lorsque nous sommes dans une partie en ligne. 

Le système d’augmentation des niveaux quant à lui est toujours présent. Il s’agit de monter son personnage jusqu’au level 10 pour se faire promouvoir à l’échelon suivant. En tout, c’est 5 échelons qui sont disponibles comme pour l’opus précédent. Par contre, contrairement à PvzGW2, ici nous avons des points de compétences à donner à nos personnages. Ils sont au nombre de 7. Ils faudra les dépenser dans les différentes améliorations à affilier à notre personnage, qui nous feront dépenser entre 1 et 4 points de compétences. De nouvelles améliorations se débloquent à mesure que notre personnage passe ses niveaux. 

Lorsque l’on se connecte au jeu, on se retrouve dans la peau d’un personnage chlorophyllien et nous arrivons dans le manoir de Dave. Tous les autres joueurs se trouvent également à cet endroit. Il nous est possible de communiquer avec eux grâce à des « émotions » disponibles en cliquant sur la croix directionnelle : émoticônes, smileys, danses et même quelques mots usuels seront donc à utiliser pour discuter avec les joueurs que vous croiserez.

Depuis le jardin de Dave nous avons accès à différents zones, bien que pour l’instant, nous sommes cantonné au « Centre-Ville ». Dans ce dernier, on nous propose de multiples quêtes à faire en solo ou en multijoueur. Dans le second épisode de PVZ GW les quêtes de la map n’étaient pas disponible en équipe. 

Le système de cartes semble avoir disparu pour laisser place à des capsules coûtant 30 000 pièces chacune. Pour l’instant, nous n’avons pas non plus de tableau d’affichage où apparaissent les quêtes hebdomadaires (et qui permettaient également de multiplier son gain d’expérience par pallier, jusqu’à le doubler). Étant donné que dans PvZBFN, une amélioration peut être attribuée à vos personnages pour améliorer leur gain d’expérience, on en vient à se demander si on le reverra, ou si un système similaire proposant des quêtes hebdomadaires sera proposé.

Par contre, l’humour et les jeux de mots sont quant à eux toujours omniprésent dans le titre et on ne peut être que ravie de cela !

Plants vs Zombies Battle For Neighborville

A la conquête du gazon

En cette première semaine de l’early acces, nous avons eu le plaisir de découvrir le mode JCJ « Conquête du Gazon » à travers 3 map. On peut noter quelques nouveautés comme le nombre de jardins à prendre, il passe de 6 à 4. Les parties sont donc un peu plus courtes et donnent lieu à de véritable pugilat entre les plantes et les zombies, donnant aux joueurs l’occasion de découvrir tout le potentiel de leurs personnages. Les changements dans certaines compétences traduisent aussi une volonté des développeurs de pousser les joueurs à travailler en équipe pour remporter la victoire dans ce mode de jeu, ce qui est grandement appréciable. Ensuite il y a différents mode de jeu, il ne suffit plus uniquement de capturer le point mais aussi de pousser différents objets de quêtes, ou bien encore en récupérer. Pour vous donner une idée, nous avons tourné pour vous une petite vidéo de gameplay.

Ce mardi 10 septembre est arrivée la nouvelle mise à jour du jeu, comprenant une nouvelle zone : bois bizarre (côté zombie) ainsi qu’un nouveau mode de jeu : l’élimination par équipe. Voyons cela de plus près.

 

Plants vs Zombies Battle For Neighborville vous présente son bois bizarre

Cette nouvelle zone est l’équivalent du centre-ville mais pour les zombies. Ici vous n’aurez pas de tacos à récupérer mais des Marshmallows. Ces derniers vous serviront essentiellement à vous payer des pièces de costumes, ou des cartes de zone. Comme pour son cousin chez les plantes, vous aurez 27 nains à récupérer, mais pas de panique on a fait un guide pour vous aider, il suffit de cliquer juste ici.  Par contre petit changement, chez les plantes il fallait trouver 10 cassettes, ici c’est 10 bûches de bois (normal on est en forêt après tout). Et pour ça aussi on a fait un guide, il vous suffit de cliquer juste là. On est pas juste formidable ? 

Cependant, il convient de noter que cette seconde zone est beaucoup plus difficile, voir impossible à faire en solo. Certaines missions vous demanderont de faire équipe avec d’autres joueurs, là où le première zone restait faisable en solo. 

En ce qui concerne les quêtes, rien de nouveau sous le soleil, c’est les mêmes qu’au centre-ville mais en version zombies. Coffre de bataille, jardin ops, quêtes principales et secondaires, médailles, tout y est identique ou presque ! Et si vous avez besoin d’un petit coup de main, allez jeter un œil à notre petit recueil d’astuces en suivant le lien ici. Voilà pour la découverte de la nouvelle zone. Passons maintenant au nouveau mode de jeu.

 

Plants vs Zombies Battle For Neighborville : Élimination par équipe

Pour ce qui est du mode match à mort, nous avons déjà eu un avant-goût avec les coffres de bataille du centre-ville et se lancer dans cette nouvelle activité PVP n’a fait que confirmer ce que nous pensions déjà. Certains personnages comme le sportif ont perdu en efficacité et le chêne reste un sac à PV que les joueurs débutants vont jouer en masse, ce qui risque de dégoûter de ce mode de jeu. Si le mode Conquête du Gazon donnait déjà l’impression d’un gigantesque foutoir, ici c’est encore pire. Les maps sont plus grandes que dans pvz2, on croise un ennemi toutes les 10 minutes et on claque en 3 secondes. Au final on passe plus de temps à chercher des ennemis qu’à les tuer. Nous pouvons également constater que l’équipe de plantes et bien plus efficace que l’équipe de zombies pour ce mode de jeu. Vous pouvez vous faire une petite idée et vérifier, ou non, nos dires, en visionnant notre vidéo de gameplay ci-dessous.

 

Pour cette troisième semaine, pas de nouvelle zone, mais l’arrivée des modes « pot-pourri » et jardin ops.

 

Plants vs Zombies Battle For Neighborville vous présente son mode « pot-pourri »

 

Ce mode est déjà bien connu des joueurs de PvZ. Il regroupe les différents modes de jeu et les lance aléatoirement. Pour cette découverte du « pot-pourri », nous avons droit à trois nouveautés : élimination confirmée, bombe naine et suburbination. Enfin nouveautés pas tant que cela. En effet, ces modes de jeu étaient déjà disponibles dans PvZ2. Il n’y a donc pas grand chose à dire, sauf que la bombe naine doit être attrapée en maintenant la touche carré ou X de votre manette, avant il suffisait de passer dessus et le tour était joué.  Pour le reste, la suburbination reste toujours une capture de points et pour l’élimination confirmée vous devez toujours récupérer les bulles que laissent vos ennemis une fois que vous les avez tués. On est pas super fan des maps pour le moment, mais on se dit que, peut être, c’est juste une histoire d’habitude. Laissons le temps au temps. 

Jardin Ops

Son nom ne vous est pas inconnu si vous avez joué à PvZ2 ou bien encore aux coffres de combats de Plants vs Zombies Battle for Neighborville. Ici, contrairement à PvZ2, vous n’aurez que 5 vagues à terminer, contre 10 pour le grande frère. Le but du jeu est simple, sauver votre jardin de l’invasion des zombies en les dégommant à tour de bras. La 5ème vague est une vague de boss, dans PvZ2, cette vague était présente à la 5ème et à la 10ème vague. Tout comme l’opus précédent, vos ennemis boss sont choisis aléatoirement par une espèce de machine à sous géante

Une vidéo de gameplay est disponible juste ci-dessous. 

Cette semaine est la dernière pour devenir « citoyen fondateur ». Elle voit arriver une nouvelle zone : Le Mont Pentu ainsi qu’un nouveau mode multi appelé « renforts »

Plants vs Zombies Battle For Neighborville vous présente le Mont Pentu 

Cette nouvelle zone est un paradis pour les amateurs de fromage fondu ! Y en a partout, mais attention à vos fesses, ça brûle. Le tout orchestré sur fond d’ambiance Far West.  Ici, rien de bien nouveau, on reprend les mêmes ingrédients que les deux précédentes zones, à savoir : les quêtes, les nains, les médailles, ici on collecte des badges de shérif et on doit trouver 10 casseroles à fondues. Personnellement j’ai trouvé les quêtes de cette zone bien plus fun que les autres. Un petit côté décalé que j’ai plutôt bien apprécié.

Plants vs ZombiesLe mode « renforts »

Ce nouveau mode de jeu vous permet de faire plus ample connaissance avec les nouvelles recrues plantes et zombies. En effet, il ne vous est possible de jouer que les 3 petits nouveaux de chaque catégorie. Le but du mode « renforts » est simple : être le premier à éliminer 50 ennemis !

Le Centre-ville côté Zombies

Pour cette dernière mise à jour, nous revoici au centre-ville, mais du côté des zombies cette fois. Pas de réel nouveautés donc, les collectibles sont les mêmes et si vous les avez récupérés la première semaine grâce à tous nos guides, pas besoin de repartir à la chasse. Cependant, de nouvelles quêtes, coffres de batailles, opérations ops et médailles sont à récupérer pour viser le 100% et obtenir tous les costumes

Point intéressant à noter, c’est aussi la première grosse mise à jour du jeu depuis son lancement en early acess et le moins que l’on puisse dire, c’est que Pop Cap Games écoute les joueurs. Outre la résolution de petits bugs venant entraver notre progression, les développeurs ont aussi amélioré certains points qui nécessitait d’être retravaillés. Par exemple, le délai d’attente pour poser les plantes/robots de base dans les pots a été supprimé, permettant de remplir tous les pots avec ces plantes à notre gré, mais toutes les autres plantes conserve un délai de carence, bien entendu. Même du côté des opérations Ops, le jeu est beaucoup plus nerveux, là où cela devenait une plaie ces dernières semaines : les vagues sont beaucoup plus rapide et on est rapidement submergé par le nombre, rendant l’activité un peu plus difficile, mais nettement moins laborieuse. Tous ces petits détails montrent que les développeurs suivent les avis des joueurs et adaptent leur formule à leurs suggestions et cela est très appréciable. Certains personnages ont également été réajustés afin de ne plus avoir d’énormes différences entre les différentes classe. Et une nouvelle monnaie a fait son apparition : les ampoules, on va en parler plus en détails, dans le chapitre suivant ! Un mode « arène de combat » est également disponible. Ici c’est du 4 contre 4, si vous êtes éliminé vous devrez attendre la manche suivante pour revenir dans le jeu.  Note, les personnages que vous avez perdu au combat ne seront plus utilisable. La partie se déroule en 4 manches gagnantes. 

Événement d’Halloween

En plus de cela, le premier événement saisonnier a été lancé dans le jeu, avec les fêtes d’Halloween. Au programme, une nouvelle monnaie, limité à 50, qui nous permet d’acheter des costumes ultra rare. Pour récupérer votre précieux bien vous avez 4 semaines pour acheter les 42 récompenses de la carte de Winding. Ce dernier se trouve dans la base non loin de Redux. Pour gagné ces « ampoules », différents défis ont été mis en place, vous pouvez les voir via le menu mais également en gagnant de l’XP, donc en jouant tout simplement. Il y a également des défis propres à certains personnages. Ces personnes sont à débloquer grâce à des clés. A noter que les défis personnages durent 4 semaines. L’ambiance du Parc Linotte a complètement changé nous mettant en appétit pour la suite de l’aventure Plants vs Zombies Battle for Neighborville.

 

 

 

Alors ce Plants vs Zombies Battle for Neighborville j’en pense quoi ? Hé bien, comme ça me l’avait déjà fait pour la transition du première au second opus, j’ai eu du mal à me faire aux nouveaux personnages, aux nouvelles maps, forcement avec pas moins de 585  heures sur PvZGW2 il m’a fallu du temps pour m’adapter. Mais finalement la sauce a pris. Les nouveaux personnages sont sympathiquement craqués, ils bousillent tout. Le gland qui se transforme en arbre qui peut transporter d’autres glands c’est plutôt fun. On retrouve le même système du côté des zombies avec le spationaute. Petit bémol sur les personnages justement, certains comme le sportif ont vu leur pouvoir revu à la baisse. En effet, que ce soit le tacle ou le diablotin ce n’est plus aussi punitif que dans le second opus. Les map sont parfois un peu grandes par rapport au mode de jeu. Dans « la conquête du gazon » par exemple, après être mort on repop à 500 bornes de l’objectif, le temps de l’apercevoir et hop t’es à nouveau mort. On s’en tape des kilomètres de marche ! Autre grosse déception, pour ma part, les déclinaisons de personnages qui ont disparues. Terminé le cactus de feu ou la rose toxic. Nous n’avons plus que des personnages de base à faire monter. Espérons que cela vienne plus tard, car on ne va pas se mentir, ça faisait partie de l’intérêt du jeu que de tenter de débloquer toutes les différentes déclinaisons de personnages et bien évidemment ça jouait énormément sur la durée de vie du jeu. PvZ2 par exemple, malgré mes 585 heures de jeu, tous mes personnages n’étaient pas arrivés au rang max. Dans Battle for Neighborville, il n’y a plus non plus de système de cartes. Ici on achète des capsules pour 30 000 pièces. Ces dernières débloquent des tenues, des émoticônes, des gestes etc. Si au départ j’ai beaucoup râlé, je m’y suis faite mais j’attends avec impatience que Rux nous ouvre son magasin, toujours dans l’espoir de voir arriver les autres déclinaisons de personnages, oui oui je sais mais vraiment j’y tenais, ça faisait partie intégrante du jeu, sans ça, pvz c’est plus pareil. Autre détail que j’espère voir modifier c’est le mode « pot pourri ». Pour le moment il contient uniquement les modes : « bombe naine », « suburbination » et « élimination confirmée« , on va donc espérer que soient rajouter tous les autres modes comme dans Garden Warfare 2. Car l’intérêt d’un pot pourri, ben c’est qu’il est ai tous les modes de jeu lancés aléatoirement. Sinon je pense avoir tout dit, normalement. Une dernière petite chose, un grand bravo pour la déco Halloween c’est vraiment super sympa, on a hâte de découvrir le parc Linotte sous la neige maintenant ! 

A titre personnel, je trouve que ce Plants vs Zombies: Battle for Neighborville a régressé sur plusieurs plans par rapport à son ainé, PvZ 2. Sur le fun tout d’abord. L’équilibrage des personnages et leur classement selon des rôles (Attaque, Défense et Soutien) a poussé vers des changements qui ne permettent plus de prendre autant de plaisir avec n’importe lequel des personnages. On ne sent plus le jeu aussi casu qu’avant alors que bizarrement, c’est ce qui faisait son charme. On a perdu en contenu aussi. Fini les déclinaisons des différentes classes qui permettaient de varier énormément les plaisirs et les styles de jeu. Ici, seulement des compétences pourront nous donner l’opportunité de « customiser » nos personnages mais avec beaucoup moins de finesse qu’auparavant. Perte de lisibilité aussi. Les points d’intérêt ne sont pas toujours simple à repérer contrairement à PvZ 2 et l’action est rapidement confuse lorsqu’un grand nombre de joueurs se trouvent au même endroit. Du côté des bonnes choses, je citerai les graphismes qui ont gagné en détails, le PVE qui s’est enrichi et le mode « Conquête du gazon » qui emmène un peu de variation dans les objectifs à remplir. A l’heure actuelle, ce PvZ est pour moi une déception mais je reste à l’affût car avec quelques changements, on peut arriver à un résultat plus sympathique.

Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié ce nouvel opus. Cependant, je suis plutôt d’accord avec les critiques, l’équilibrage de certains personnages a fini par rendre une partie du roster injouable et inutile, à l’égard du sportif ou du diablotin. De même, les personnages élémentaires me manquent grandement, ceux-ci pouvant parfois me convaincre de jouer un personnage que je n’apprécie guère en temps normal. Ainsi, si le jeu est toujours aussi bon en terme de gameplay, la comparaison avec les anciens opus me pousse à être plus critique et ce n’est pas les nouveaux personnages ou l’aspect PVE qui est plus mis en avant qui viendra changer grand chose. A noter que les développeurs sont toujours autant à fond sur leur jeu, avec des événements saisonniers qui vont venir se succéder dans le jeu pour notre plus grand bonheur et je trouve ça plutôt bien. Reste à espérer que les prochaines mises à jour viendront corriger les quelques points noirs au tableau et redonner au jeu le même intérêt que Garden Warfare 2. Je reste optimiste dans tous les cas, c’est un excellent jeu multi, avec des personnages qui ont tous un gameplay différent permettant de toujours avoir de nouvelles manière de jouer. Les joueurs à la recherche d’un bon jeu multi avec un univers barré seront aux anges avec ce titre.

Parce qu’il faut mettre un point final à ce test : comme vous avez pu le lire tout au long, c’est un avis plutôt mitigé que nous partageons. Comme les copains, je suis triste de perdre les déclinaisons des personnages qui apportaient tellement à Garden Warfare 2. Mais le gameplay est toujours là, et il va donc falloir apprendre  à prendre en main ces nouvelles plantes et nouveaux zombies qui ont subi un bon ravalement de façade. Passée la perte du popotin du cactus, on peut dire que ça leur réussit ! On est donc partie pour se refaire quelques parties sur le titre, et pourquoi pas refaire un petit tournoi, comme on avait pu le faire pour son ainé ? Dans tous les cas, Plants vs Zombies Battle for Neighborville se révèle un bon jeu en multi, peut être moins barré que ce qu’on attendait ou en succession de PvZ GW2, mais nous ne sommes pas à l’abri de futures mises-à-jour qui saurons relevé notre intérêt pour le titre ! Personnellement, je suis déjà conquise !

 

Nos guides du jeu sont disponibles en cliquant juste ici.

N’hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramTwitch,Youtube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos autres tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

 

 

 

 

Points forts

  • De nouveaux personnages sympathiques
  • L’esprit pvz toujours présent
  • Mention spéciale à la déco Halloween
  • De nouveaux défis, ainsi que de nouvelles récompenses
  • Pas mal d'activités à faire en solo ou avec des amis
  • Les tenues à débloquer sont vraiment chouettes !

Points faibles

  • Il manque très clairement les différents déclinaisons de personnages
  • Les pouvoirs de certains personnages revu un peu trop à la baisse
  • Le mode "pot pourri" qui n'en est pas réellement un
  • Le manque des différents déclinaisons de personnages. Oui j'insiste
8.5

Great

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

tempus tristique odio felis libero. sed