Réduction de la part des dons aux associations : le nouveau visage d’Humble

Humble IGN réduction dons charité associations

Suite à cette nouvelle, c’est une grogne populaire croissante qui gagne depuis hier les réseaux sociaux d’Humble.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Humble (connu pour son site principal Humble Bundle), il s’agit à l’origine d’un site Internet américain créé en mars 2010. L’objectif d’Humble Bundle était simple : nouer des partenariats avec des éditeurs ou des studios de jeux vidéo indépendants afin de proposer des promotions ponctuelles sur l’achat de jeux. Mais contrairement à un site de vente habituel, l’objectif d’Humble Bundle était de reverser une part des bénéfices des ventes à une œuvre de charité fixée à l’avance pour chaque opération. Autre point majeur à l’origine de son succès : les fameux « trois sliders » disponibles avant la validation de l’achat, ces petites réglettes que l’acheteur pouvait modifier à sa guise pour répartir l’attribution de l’argent entre le site Humble Bundle, le partenaire, et l’œuvre de charité. Ces sliders permettaient alors de récompenser les trois partis en présence en fonction des envies et des convictions de l’acheteur, et il était par exemple possible de régler la part de l’association choisie à 100% du montant de l’achat.

Depuis 2010, Humble a bien évolué, avec par exemple la création d’un magasin inspiré de Steam, GOG et cie, dont une partie des bénéfices est également attribuée à des œuvres de charité. Le site s’est également ouvert à divers types de produits, comme un pack (« bundle », en anglais) mensuel contenant des jeux non-connus à l’avance en échange d’un abonnement à prix réduit, ou la vente de livres numériques, de livres audio, ou encore de logiciels divers (montage vidéo, sons, etc.). Mais l’une des étapes les plus importante dans l’histoire du site est sûrement son rachat en 2017 par le géant américain IGN, connu pour son site Web du même nom. Également connu pour être une machine de guerre médiatique, IGN fait un peu penser à Webedia chez nous (ndlr : propriétaire de jeuxvideo.com, allociné, Puremedia, etc.), et le rachat de Humble par une telle structure avait, à l’époque, fait hausser bon nombre de sourcils.

Des sourcils qui se seront sans aucun doute froncés à l’annonce par Humble, hier, d’un changement de politique dans l’attribution des bénéfices :

Traduction : « Humble a débuté il y a environ 10 ans avec un bundle permettant de payer ce que vous voulez et de soutenir une oeuvre de charité. Aujourd’hui, nous partageons avec vous quelques mises à jour concernant les pages du site et de quelle manière cela va nous permettre de continuer à soutenir les œuvres de charité. »

 

En accédant au gif explicatif disponible sur leur site Internet, on découvre ainsi un tout nouveau système permettant de choisir des répartitions de parts imposées, avec la possibilité de monter la part dédiée à l’œuvre de charité… de 5% à 15%. Sacré changement, le tout expliqué en appuyant sur une volonté de « clarté » mais en omettant d’expliquer les raisons derrière ce qui est clairement un verrouillage de la précédente fonctionnalité.

Les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir, et ce sont des commentaires majoritairement véhéments qui sont actuellement adressés à Humble, comme en attestent les réponses en commentaire au tweet ci-dessus dont voici quelques exemples :

Reste à savoir, désormais, comment Humble et IGN réagiront face à la fronde des habitué.e.s.

Vous pouvez réagir à cet article avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

Curabitur Phasellus venenatis Sed id eleifend