[Découverte] The Jackbox Party 7 : 5 jeux multijoueurs et interactifs

The Jackbox Party Pack 7

The Jackbox Party 7 a célébré sa sortie sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch, PC, Mac, Apple TV et iPad. Et pour 25 euros, on nous propose donc cinq party-games interactifs. La seule limite, votre entourage et en temps de confinement, cela peut se montrer difficile. Contrainte supplémentaire, l’interface n’est pas localisée en français et ne propose que la langue de Shakespeare, ce qui est clairement dommage.

Le système est tout de même simple à prendre en main. Que ce soit sur téléphone, tablette ou PC, on vous demande de vous connecter sur JackboxTV pour générer un code pouvant accueillir plusieurs joueurs. Un autre code pour votre public peut être généré pour rassembler votre audience afin qu’ils participent à la fête. De ce fait, si vous avez une petite communauté ou un bon groupe d’amis, la session peut se montrer sympathique.

Au contraire, si vous êtes plutôt un joueur casanier, que les délires Blanc Manger Coco sur écran ne vous intéressent pas, que vous rencontrerez du mal à réunir du monde, alors il est clairement déconseillé de craquer pour cette Jackbox Party 7 dont 4 des 5 jeux réclament d’être au minimum 3 personnes.

Détaillons donc le concept de ces 5 jeux compilés.

Quiplash 3 

the jackbox party 7

Déjà évoqué sur Try aGame.

Genre : Blanc Manger Coco-like

à partir de 3 joueurs

 

Si vous connaissez le principe de Blanc Manger Coco, vous ne serez pas dépaysés par Quiplash 3. Les mécaniques sont similaires, le support est juste différent. Dans ce party-game, des questions loufoques sont posées et vous devez y répondre, de préférence avec humour. En effet, les autres participants vont décider quelles sont leurs réponses préférées parmi celles inventées par les joueurs. Dans le même genre, on vous présentait Joking Hazard de Lucky Duck Games il y a quelques mois.

L’alchimie prend si vous êtes bien entouré et en grand nombre de préférence. À 3 joueurs c’est bien mais cela peut rester limite, à 4 ça commence à être déjà mieux alors à plus et avec des personnes qui ont le sens de la répartie ou des idées bien inspirées, c’est bien drôle.

*Ces prochaines images sont fournies par l’éditeur.

The Devils and the Details

Première fois évoqué sur Try aGame.

Genre : coop et humour.

à partir de 3 joueurs.

Arriverez-vous à survivre ?

 

Ensemble vous devez tenter de collaborer avec vos têtes de petits diables. Visuellement c’est hors du temps, dans le principe il est difficile de se projeter mais au final il intègre bien son thème décalé avec des mécaniques simplistes.

Encore une fois, si vous avez les bonnes personnes avec vous, c’est un bon délire à vivre quelques soirées.

Champ’d Up

Jamais évoqué sur Try aGame !

Genre : dessin et party-game.

à partir de 3 joueurs

Soyons loufoques, soyons fun !

Clairement, ce jeu il fallait y penser. On est très loin du Pictionnary, on se situe dans l’humour décalée une nouvelle fois qui peut nous faire rire à bout de champ à chaque fois qu’un dessin est montré. Et c’est aussi là qu’il est dommage de ne pas le voir localisé en français. Dans Champ’d Up, les joueurs dessinent des personnages stylés ou ridicules, enfin souvent loufoques et il faut ensuite élire qui glane le titre. On parle d’un titre, pas d’un trophée de champion, mais un titre de Gourou de Secte, Meurtrier en Cachette.

En général, les titres sont faciles à comprendre, d’autres fois non. Et c’est peut-être ce jeu qui aurait mérité une traduction pour que les joueurs se plongent pleinement dans le délire. Là parfois, avant le temps de la rigolade, on a un petit temps de traduction interne qui instaure un petit décalage.

On n’a pas pensé à capturer de vidéo mais on en a trouvé une pertinente sur YouTube de Drawfee :

Talking Points

Jamais évoqué sur Try aGame !

Genre : improvisation orale.

à partir de 3 joueurs

Une galette, un verre d’eau, une image, une impro.

 

Le concept n’est pas nouveau. On l’a aperçu dans des talk-show ou différents sketchs voire dans des jeux d’ambiance de cartes. Dans Talking Points, le joueur doit improviser un discours de n’importe quel genre, voire une histoire qu’elle ait du sens ou non, à partir d’images que l’on place devant lui. C’est donc un jeu d’improvisation dans lequel on parle sans interruption… Et l’improvisation, ça a toujours du bon quand elle est vécue à 200% par le joueur. Cela donne toujours des moments drôles.

Et dans Talking Points comme dans les autres jeux, la qualité du moment que l’on passe dépend à 20% de l’image et à 80% de l’inspiration du joueur. De ce fait, encore une fois, en groupe investi et bons joueurs qui peuvent se lâcher, il existe de bons risques pour que la partie tourne à du n’importe quoi et c’est ça qu’est bon !

Blather ‘Round

jackbox party 7

Jamais évoqué sur Try aGame.

Concept : devinettes.

à partir de 2 joueurs.

 

Jouable à deux mais peut-être le moins fun dans cette configuration. Et probablement le moins inspiré.

 

 

Avec le confinement, difficile de réunir rapidement du monde. Alors, cette possibilité de jouer à 2 était la bienvenue. Néanmoins, je n’ai pas accroché au jeu de devinettes. On aurait pu faire deviner librement les mots mais cela aurait été peut-être trop facile. Ici, le jeu nous met ainsi des bâtons dans les roues. On a un timer un peu stressant mais surtout un vocabulaire restreint pour faire deviner les mots (personnalités, objets ou personnages de fiction).

C’est le jeu qui créé les phrases que l’on peut utiliser et en cela, l’absence flagrante de traduction et de fluidité se fait sentir. Premier frein lorsque l’on doit choisir avec notre smartphone la bonne phrase parmi la sélection, ensuite réagir en fonction des réponses de notre coéquipier… Rien d’entraînant ni de naturel. On lutte contre le jeu dans ce jeu coopératif mais ce n’est pas très amusant.

note5 ghost stories viticulture joraku cowboy bebop everdellAu final The Jackbox Party Pack 7 présente 5 jeux différents qui présentent une qualité principale similaire, celui de pouvoir amuser les joueurs s’ils sont en groupe et assez investis pour se lâcher dans un party-game de ce genre. Il faut être extraverti, du moins faire l’effort de se mettre au niveau des autres pour que tout le monde passe un bon moment. Entre le Blanc Manger Coco-like qui se montre très efficace dans de bonnes conditions, le jeu d’improvisation dans lequel on doit lâcher les freins, puis le jeu de dessin et le moins réussi Blather Round, on a de quoi s’amuser collectivement et même avec notre audience. Faut être fan de cet humour décalé et totalement entrer dedans. Faut aussi trouver le temps de se réunir devant un écran. À l’heure où l’on nous interdit de nous réunir, difficile de conseiller à tous les joueurs surtout ceux qui ne sont pas plus de 2 joueurs par foyer ni à ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais. Dommage sur ce point, une bonne localisation l’aurait rendu accessible à encore plus de monde. Bref, une bonne collection si le party-game occasionnel est votre fort, que vous avez un groupe enjoué et prêt à s’y investir…

 

Vous pouvez réagir à ce test avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

odio sit ut dolor. eleifend tempus ut consectetur dictum