[Bar à jeux] Baron Voodoo : la guerre des Loas !

Baron Voodoo

Pour espérer remplacer Baron Samedi, il faut faire de votre mieux afin de guider les âmes vers l’au-delà. Attention, tous les coups sont permis dans Baron Voodoo.

Prix : 31,50 €
Temps moyen : 45 min
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 10+
Auteur : Yann Dentil
Éditeur : Yoka By Tsume
Illustrateur : Christine Alcouffe
Mécanismes : combinaisons, dés
Version fournie par l’éditeur.

Baron Voodoo, c’est quoi le topo ?

Qui veut prendre la place de Baron Samedi le temps d’une année ? Usez des pouvoirs des Loas, capturez des dés et créez de multiples combinaisons afin de guider les âmes dans le Monde des Esprits. Celui qui aura le plus de points de victoire deviendra le nouveau Loa des Morts !

Voyons ça de plus près…

Baron Voodoo est un jeu de combinaisons de dés.
Chaque joueur commence avec trois jetons Offrande, son jeton Protection inactif et le plateau de son Loa. Et plein de dés lancés sur le plateau central.

À notre tour, on va pouvoir :

  • Utiliser le pouvoir de son Loa ou dépenser 1 jeton Offrande pour utiliser celui d’un autre joueur.
  • Capturer un dé et le placer dans notre zone de capture. Pour cela, on utilise toujours un dé de notre couleur et on doit obligatoirement sauter un dé orthogonalement. Il ne peut y avoir plus de trois dés sur un emplacement. On capture le dé sauté.

Baron VoodoEnsuite, on peut réaliser plusieurs options facultatives dans cet ordre :

  • Récupérer 1 jeton Offrande si le dé capturé est de notre couleur.
  • Dépenser 1 jeton Offrande pour changer la face du dé capturé.
  • Appliquer l’effet du dé capturé.
    Plusieurs effets comme : récupérer un jeton Offrande ou gagner un point de victoire, échanger des dés, voler un dé, protéger ses dés, changer la face d’un dé.
  • Dépenser 2 jetons Offrande pour rejouer (une fois).
  • Réaliser des combinaisons de dés et les faire passer dans le Monde des Esprits afin de marquer des points. De deux à quatre dés de même couleur mais avec des symboles différents ou des dés de différentes couleurs mais avec le même symbole.

Si vous n’avez pas utilisé le pouvoir d’un Loa, on peut le faire à la fin de notre tour.
Bon à savoir, le joueur qui possède le plus de dés blancs dans le Monde des Esprits peut utiliser tous les pouvoirs (merci Baron Samedi).

Ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des joueurs obtienne le nombre de points signant la fin de partie ou qu’un dé ne puisse plus être capturé par un joueur.
Celui qui a une majorité par couleur gagne en plus 3 points.
Le grand gagnant est celui qui a le plus de points.

Il existe plusieurs variantes : en équipe deux contre deux, deux où l’on ne lance pas les dés en début de partie (équilibré et chaotique).

J’ai joué à Baron Voodoo à deux et trois joueurs. Plus on est, plus il y a d’interaction. J’ai également fait jouer ma fille de neuf ans.

Plus on joue à Baron Voodoo, plus on l’aime. Au fil des parties, on essaie différentes stratégies, les réflexions mûrissent et le jeu devient de plus en plus intéressant.
C’est simple et très efficace. On adore se taper dessus, soit juste gratuitement, soit pour se faire nos petites combinaisons aux dépens des autres.
La chasse aux dés blancs pour obtenir tous les dés blancs est lancée dès le départ. On peut rapidement perdre son temps à essayer de les récupérer. Il faut savoir lâcher l’affaire sinon on en oublie nos points.
C’est un jeu vraiment agréable à (re)jouer et on peut le sortir avec toutes sortes de joueurs même les enfants (ma fille est déjà accro).

Ma fille de neuf ans a plutôt bien saisi les règles dès la première partie. Elle a eu besoin de plusieurs coups de pouce pour réfléchir aux différents coups à jouer.
À la fin de partie, elle réussissait à faire des combinaisons par elle-même. Elle a bien aimé et trouvait beau le jeu.

Les règles sont bien expliquées, rapides à lire et on retrouve plein d’exemples et images.
J’ai eu un peu de mal à comprendre le pouvoir de Mamy Wata mais c’est rentré dans l’ordre.
J’apprécie le récap au dos du livret 👍.

La mise en place est rapide malgré la multitude de dés.
L’explication l’est moins.
On a eu du mal à assimiler le déroulement d’un tour. Il a fallu que l’on garde devant nous le livret de règles pour ne pas oublier des possibilités (merci le récap au dos). Les stratégies sont également encore floues. On oublie souvent les pouvoirs des Loas.
La première partie se révèle hasardeuse et peu fluide. Et à notre dernier tour, bim le déclic « Ah mais d’accord ! On en refait une ? » Et puis les parties suivantes sont beaucoup plus fluides, stratégiques et sympathiques et les explications ont plus de sens.

Les illustrations sont superbes.
J’adore manipuler ces dés de différentes couleurs.
Le matériel est de qualité.
La boîte est thermoformée, ce qui est bien pratique.

Pas moyen de faire sa popote dans son coin.
On se pique des dés, on se les échange, on empêche les autres de former leur combinaison ou d’avoir la majorité de couleur.
Le jeu ne manque pas d’interactions. Il est fluide et rapide.

Récapitulons : Baron Voodoo m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Baron Voodoo est un jeu abstrait aux nombreux dés dont le matériel est attrayant. Vite mis en place, il se joue rapidement, nous fait remuer les méninges et permet d’embêter les autres joueurs. À deux ou plus, c’est un bon moment ludique que l’on passe autour de la table en compagnie des Loas.

note5 ghost stories viticulture joraku cowboy bebop everdell
Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 votes
Évaluation de l'article
Très grande passionnée de jeux de société et jeux vidéo ❤️
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié