[Bar à Jeux] Chronicles of Crime 1400

Chronicles of Crime 1400

Financé sur Kickstarter, Chronicles of Crime 1400 lance le Millénium élaboré par David Cicurel et Wojciech Grajkowski en collaboration avec Lucky Duck Games.

Prix : 27,00 €
Temps moyen : 60 à 90 min
Nombre de joueurs : 1 à 4 (dans les faits)
Âge conseillé : 12+
Auteur : David Cicurel, Wojciech Grajkowski
Éditeur : Lucky Duck Games
Illustrateur : B.Golebiewska, M.Michalski, DaYu, M.Komada
Mécanismes : coopératif, enquête
Version fournie par l’éditeur.

Un concept bien embarqué !

On vous parlait en début d’année de Chronicles of Crime (une chronique à découvrir ici), ce jeu d’enquête coopératif qui a la particularité de poser ses mécaniques sur deux plateformes différentes. La première est classique, ce seront des cartes pour illustrer les personnages et les objets, des plateaux pour ses lieux. La seconde innove et fait appel à votre smartphone. Celui-ci sera utile pour scanner les cartes et interroger les personnages pour mener votre enquête, tout en vous déplaçant de lieu en lieu. D’ailleurs, c’est ce même smartphone qui vous indique l’heure, qui vous laisse inspecter la zone via l’écran et donner les résultats de votre enquête. Le tout est vraiment bien fichu.

Il est ensuite sorti l’extension Welcome to Redview qui nous offrait un voyage dans les années 1980 avec des adolescents aux compétences spéciales. Original et plutôt agréable dans ses mystères à élucider. Pour sa série Millénaire, le jeu prendra l’année 1400 comme point de départ (objet de notre chronique ici) pour ensuite se diriger vers l’année 1900 (prochainement) et terminer vers l’univers futuriste de 2400. Le projet a été proposé sur Kickstarter et ne demandait « que » 100 000 dollars, il en a récolté 1 million. C’est vous dire si la série est appréciée par la communauté ludiste.

Penchons-nous donc sur cette année 1400.

Chronicles of Crime 1400, retour vers le passé !

Quelques changements au programme. La série millénaire commence donc au Moyen-Âge et cela se ressent dans l’ambiance. Le personnage que nous incarnons est Abelard Lavel, un chevalier résidant dans la ville de Paris. Pourquoi est-ce important ? Parce qu’il embarque avec lui des petits ajouts sympathiques à l’histoire de Chronicles of Crime 1400. Il s’agit d’une sorte de médium puisqu’il a des visions. Pour chaque scénario, vous profiterez donc de 4 cartes Vision donnant quelques pistes. Ce sont des scènes reliées au meurtre sur lequel nous enquêtons.

En plus des trois habituels enquêteurs qui peuvent nous aider lors de notre collecte d’informations, le héros est accompagné d’un chien, Perceval. Celui-ci sera le Pisteur dont vous avez besoin. Faites-lui renifler les odeurs sur les objets ou les vêtements et il activera une piste en vous menant à un nouveau lieu ou à la personne à qui appartient l’odeur.

Hormis cela, les mécaniques sont les mêmes. Le Scan & Play est au cœur du jeu, vous invitant à prendre en main les cartes et les scanner avec votre téléphone. Vous enclenchez le scénario sur votre smartphone, on vous explique les bribes du scénario que vous allez devoir développer et on vous installe sur un lieu. En discutant avec les différentes personnes sur les lieux, vous débloquerez de nouveaux lieux et de nouvelles cartes personnages à poser sur les lieux correspondants.

Tout l’enjeu reste de discuter avec les bonnes personnes au sujet des bonnes personnes et en leur montrant les bons objets pour les faire parler. Suite à cela, votre interprétation de ce qui s’est passé le soir du meurtre doit être juste afin de réussir la mission. Attention il y a un timer ! Ce qui indique que vous devez vous presser de résoudre l’enquête.

Chaque inspection d’indice, de lieu, discussion et autres déplacements font perdre du temps. Vous avez donc un score qui vous donne plus de points si jamais vous faites vite et que vous êtes efficace. Si jamais vous vous loupez, vous pouvez recommencer ou cliquer pour lire la solution… On rappelle qu’à la fin, on vous pose une demie douzaine de questions pour être certain que vous avez tout trouvé et n’avez loupé aucun indice scénaristique.

Des enquêtes originales !

Venons-en maintenant à notre appréciation de Chronicles of Crime 1400 dans l’expérience de jeu qu’il nous réserve, notamment ses différents scénarios. Certains éléments seront révélés donc si vous êtes un « nazi du spoil » (salut Alex !), je vous conseille de ne pas aller plus loin pour découvrir vous-même toutes les thématiques. Nous bénéficions donc d’un tutoriel pour apprendre aux joueurs autour de la table les rudiments du jeu. Rien de compliqué ici, vous suivez les étapes et abordez le scénario comme vous en aurez l’habitude. Suite à cette petite introduction, vous serez fin prêts aux enquêtes suivantes. Pour ceux qui connaissent déjà le principe, cela ne sera qu’une simple formalité dispensable.

Pour le reste, nous bénéficions de 3 scénarios qui deviennent de plus en plus coriaces. Et cette chronique sera mise à jour lorsque le 4e scénario sera en ligne dans l’application Chronicles of Crime, normalement le jour de sa sortie, le 12 novembre 2020.

Au final, on a grandement apprécié ces scénarios. S’il reste assez simple de savoir qui est le responsable du meurtre, le fait que l’enquête ne se concentre pas uniquement là-dessus enrichit l’expérience de jeu. Ce sont toujours 5 ou 6 questions à la fin de l’enquête qui nous oblige à connaître tous les tenants et aboutissants de l’histoire. Tout n’est pas évident et il faudra fouiller au bon endroit et poser les bonnes questions pour récolter un score parfait. Certes, on pourra toujours mettre en question le manque de difficulté mais je persiste à penser que le jeu repose pas seulement sur cela. Le but n’étant pas de donner un gros challenge à la limite de l’insurmontable à la moindre faille mais d’offrir une immersion dans un environnement précis. Et ça, les créateurs réussissent avec brio.

L’ambiance du Moyen-Âge est bien retranscrite, entre les légendes de l’époque et les notions de l’époque évoquant la sorcellerie, la contrebande, l’Inquisition. Chronicles of Crime 1400 s’intègre parfaitement dans son thème à travers son histoire. On ne va pas tout dévoiler, on vous laisse aussi le plaisir de la découverte mais ces enquêtes se sont montrées passionnantes à démêler. On attend avec impatience les mises à jour de l’application et les prochains scénarios apportant une rejouabilité au jeu qui est peut-être son point faible. Une fois les enquêtes résolues, nous n’avons pas forcément envie d’y retourner, même s’il nous manquait un élément et que notre score n’est pas parfait.

J’ai joué à Chronicles of Crime 1400 à 2 joueurs, il se joue jusqu’à 4 joueurs. Mais au final, vous pouvez être 10 à réfléchir autour de la table. Le seul souci c’est que plus on est, plus on doit se partager le téléphone pour ne pas rester trop passif de l’aventure.

Il faut comprendre que c’est un jeu narratif. Après avoir scanné une carte, vous devez lire ce qui est écrit sur votre smartphone. D’où l’intérêt de le faire tourner pour maintenir éveillé tous les joueurs autour de la table.

Les mécaniques sont ultra simples à comprendre. Rien de compliqué à installer le plateau, poser les piles de cartes puis surtout de se servir du smartphone pour scanner et lire.

Tout se montre très intuitif sur téléphone et on se plaît à interroger et scanner tous les éléments possibles. Le jeu d’enquête Chronicles of Crime reste original dans ses rouages et ce qui fait aussi tout son charme. On change d’univers mais on garde toujours ce plaisir de jeu.

Vous l’aurez compris, de notre côté, on apprécie grandement l’aventure.

Pour lutter contre la faible rejouabilité du genre (enquête), il est encore prévu d’ajouter des scénarios à l’avenir.

Rien de compliqué dans la compréhension des règles. Vous devrez simplement saisir la mise en place en moins d’une minute. Ensuite, vous vous laissez guider par le jeu et les indications sur votre smartphone. On n’omettra pas de préciser qu’il faut installer l’application Chronicles of Crime.

Une séquence d’introduction sera ensuite là pour vous guider. Et pour ceux qui connaissent le jeu, tout sera prêt en 30 secondes.

L’ensemble est très convaincant. Les illustrations sont réussies et on apprécie se plonger dans ce Paris de l’année 1400 via ses différents lieux tous bien dessinés.

On se plait à retrouver aussi les différents personnages. La direction artistique envoie mais on se concentrera parfois seulement sur les personnages. C’est peut-être le revers de la médaille pour un jeu plaçant le smartphone au cœur de ses mécaniques, les joueurs ne prennent pas le temps d’admirer les paysages sur les lieux.

Niveau rangement, tout rentre nickel. On installe en 30 secondes, on range en 2 minutes (le temps de trier les cartes). Idéal pour des parties familiales, en couple ou entre amis si vous êtes fan des jeux d’enquête.

Les parties sont dynamiques, l’aspect narratif est bien maîtrisé en matière de rythme. Vu que c’est un jeu d’enquête en équipe (ou en solo), il existe forcément des interactions entre les joueurs. Et on n’insistera jamais sur l’importance de faire tourner le téléphone afin que chacun puisse se sentir concerné.

Si un seul joueur lit et l’autre tient juste les cartes à scanner, cela risque de déteindre sur l’expérience de jeu des autres. Après, cela n’influe pas sur tous les joueurs alors vous vous arrangerez entre vous sur le déroulement de l’enquête.

Récapitulons : Chronicles of Crime 1400 m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

La série millénaire commence très bien avec Chronicles of Crime 1400. Doté d’une direction artistique d’une belle envergure, de la mécanique Scan & Play toujours aussi efficace et de scénarios prenants, le jeu de société d’enquête édité par Lucky Duck Games montre tout son charme et sa capacité à nous immerger complètement dans son atmosphère. Il nous tarde de découvrir la suite.

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Mécaniques (appréciation perso)

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

tristique et, ante. pulvinar elit. sed libero