[Bar à jeux] King of Tokyo et ses extensions

King of Tokyo

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon modeste avis sur King of Tokyo et ses extensions Halloween et Power Up ! 

Prix : 28€90
Temps moyen : 30 minutes à 1h 
Nombre de joueurs : 2 à 6 joueurs 
Âge conseillé : 8+
Auteur : Richard Garfiel
Éditeur : Iello (ce jeu vient de ma ludothèque personnelle)
Illustrateur : Régis Torres
Mécanismes : Affrontement, Dés, Cartes

King of Tokyo c’est quoi ?

Des baffes, des baffes et des baffes. Non je déconne, enfin pas tant que ça. King of Tokyo est un jeu d’affrontement aux dés. Le but est de gagner (lol), soit en ayant 20 étoiles, soit en ayant éliminé tout le monde

Mais alors, comment on y joue ?

Chaque joueur choisi un monstre ainsi que sa fiche monstre. A noter que les monstres sont tous identiques, aucun n’a de pouvoirs particuliers, c’est juste une symbolique. Sur la fiche monstre chacun met 10 cœurs et 0 étoiles. Le premier à commencer est celui qui a le plus de baffes sur son lancé de dé. Les tours se déroulent de cette façon  :

  • 3 lancés de dés, à chaque lancé il est possible de garder ce qui nous intéresse, cela peut être des baffes (les baffes c’est la vie), ou bien garder les dés avec un chiffre (ils vont de 1 à 3), ou garder l’énergie (moyen de paiement du jeu), ou encore les cœurs pour récupérer les points de vie envolés   
  • à la fin des trois lancés, on résout les résultats des dés : si vous avez un minimum de 3 même chiffres, vous gagnez autant d’étoiles. Par exemple, 3 dés de valeur 3 vous octroient 3 points, si vous avez un 4ème de valeur 3 vous gagnez 1 point supplémentaire. Vous récupérez autant d’énergie que les dés que vous l’indiquent. C’est également le moment où vous pouvez acheter des cartes pouvoirs. S’il y a des baffes, chacun de vos adverses enlève autant de cœur sur sa carte qu’il y a de baffes sur les dés. Par exemple, 4 dés baffes = 4 points de vie perdus pour tous vos adversaires. Attention, cela ne s’applique pas de la même manière lorsque quelqu’un est dans Tokyo

Je m’explique , le joueur qui entre dans Tokyo en premier est celui qui aura mis le premier des baffes aux autres. Une fois dans Tokyo, le joueur gagne directement 1 étoile, il en gagnera 2 à chaque tour complet passé dans Tokyo. Mais attention tout n’est pas si facile. Effectivement lorsque vous êtes à Tokyo il est impossible de vous soigner ! Il va donc falloir garder un œil attentif sur vos points de vie et sortir de la ville avant le moment critique. Dans Tokyo, lorsque vous collez des baffes, c’est tous les joueurs adverses qui les reçoivent, vous tapez donc tout le monde. Mais attention, tous les joueurs adverses vous claquent le visage et le votre uniquement. Imaginez donc lorsque vous jouez à 6, la vitesse à laquelle vos points de vie vont descendre. Il faudra donc vous échapper et rapidement. Pour ce faire, attendez que quelqu’un vous baffe et décidez de sortir, la personne qui vous a giflé prend donc votre place dans Tokyo avec ses avantages et ses inconvénients. Pour vous aider dans votre quêtes des 20 étoiles (ou de la mort de tout le monde), vous aurez la possibilité d’acheter des cartes qui vous donneront des bonus permanent ou temporaire. Il faudra également bien garder les yeux rivés sur ces fameuses cartes, car il y en a certaine qui sont vraiment craquées de fou. Vous pouvez éliminer les cartes sur la table en payant 2 d’énergie et du coup les remplacer par 3 nouvelles sorties de la pioche. La partie se termine lorsqu’un joueur à 20 étoiles ou qu’il est le seul survivant. A vous de voir comment vous préférez jouer, nous on aime mieux mettre des gifles que gagner des étoiles, mais chacun sa façon de voir le jeu. 

Et le packaging dans tout ça ?

King of Tokyo se trouve dans un boîte plutôt grande, moins pratique pour prendre en voyage, mais il y a pas mal de matériel dedans. En effet, nous avons un plateau de jeu en carton rigide, 66 cartes, 28 marqueurs en carton rigide, 8 dés, 6 figurines en carton rigide, 6 portes figurines en plastique dur, 6 fiches monstre également en carton rigide et enfin une cinquantaine de cubes d’énergie en plexiglas. on a donc pas mal de matos et de plutôt bonne qualité, il manque juste de quoi ranger tout ça, mais c’est un détail. 

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Ah ben oui, et plus vous êtes nombreux à jouer, plus c’est drôle. Généralement on oublie rapidement qu’on peut gagner en ayant des étoiles, on mise tout sur les baffes et le joueur qui se trouve dans Tokyo en prend plein les dents. C’est très drôle de vouloir mettre un maximum de claques tout en évitant de filer la gifle qui vous enverra à Tokyo. 

Extension Power Up !

Cette extension est compatible avec la version de base de King of Tokyo. Elle est disponible pour 13€50. Avec cette extension vous aurez un nouveau personnage, un guerrier panda, non pas kung-fu panda mais Pandakaï, 56 cartes évolutions et 7 nouveaux marqueurs. Ici les règles sont les mêmes que pour le jeu de base, il y a juste la nouveauté des cartes évolution. Chaque joueur prend la pile de cartes évolution correspondant à son monstre, il les garde face cachée devant lui. Lorsque vous faites un minimum de 3 cœurs sur vos dés, vous piochez la première de vos cartes extension, vous la lisez, puis la posez face cachée devant vous. Vous pourrez jouer cette carte à tout moment, même lors du tour d’un adversaire. Il y a également deux types de cartes : les temporaires et les permanentes. En gros cette extension apporte de nouveaux bonus propre à chaque monstre. 

Extension Halloween 

L’extension parfaite en cette période ! L’extension Halloween signe l’arrivée de deux nouveaux personnages effrayant : la citrouille Pumpin Jack et son acolyte Boogie Woogie. Ils seront accompagnés d’un set de dés Halloween, 16 cartes évolution et 12 cartes costume. Ce pack vous coûtera 13€50, comme son frangin Power Up !  Dans cette extension nous retrouvons les cartes évolution que je vous ai expliqué juste au dessus, elles fonctionnent de la même façon. La grande nouveauté est donc les cartes costume. Ces cartes vous apportent un pouvoir particulier. Il est possible d’en acheter comme les cartes de base, vous pouvez en avoir autant que vous voulez et surtout vous pouvez les voler à vos adversaires. Pour cela vous devrez avoir un minimum de 3 baffes sur vos dés et payer l’énergie que coûte la carte. Cette extension apporte un peu de vent frais dans les cartes bonus et deux nouveaux personnages ça fait toujours plaisir. 

En résumé, King of Tokyo fait partie de ces jeux qu’il faut vraiment avoir dans sa ludothèque. Ce jeu est rapide, les règles sont faciles et vraiment on rigole bien, surtout si en face vous avez des poissards du dé. En ce qui concerne les extensions, elles apportent un vrai plus, elles diversifient le gameplay, ce qui rafraîchit un peu le jeu. Pour moins cher qu’un jeu vidéo (ici le jeu et ses extensions vous reviennent à 55€ à peut près) vous avez un des meilleurs et des plus fun jeu de société à l’heure actuelle. 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos autres tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

 

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

quis neque. leo vulputate, Aenean ultricies Aliquam elementum quis, Sed risus commodo