[Bar à jeux] One Deck Dungeon : que les dés soient avec vous !

One Deck Dungeon

Nuts Publishing nous catapulte tout droit dans un donjon peuplé de créatures et de pièges. Arriverez-vous à en sortir indemne ?

Prix : 22,50 €
Temps moyen : 30 à 45 min
Nombre de joueurs : 1 à 2
Âge conseillé : 14+
Auteur : Chris Cieslik
Éditeur : Nuts Publishing
Illustrateur : Will Pitzer
Langue : FR
Version fournie par l’éditeur.

Les joueurs incarnent de valeureux combattants en quête de castagne. Ils vont devoir traverser les trois étages d’un donjon afin de combattre le boss final : le Gardien.
Ils devront ensemble surmonter les pièges, combattre de viles créatures afin de s’équiper au mieux, apprendre toujours plus de compétences et monter de niveau.
La partie s’achève quand le gardien a été vaincu (victoire) ou si un des héros meurt (défaite)

One Deck Dungeon

Voyons ça de plus près…

One Deck Dungeon est un jeu d’action et de coopération avec des cartes et beaucoup de dés.
Chaque joueur choisit un héros qui a une capacité héroïque, une compétence, un certain nombre de cœurs (vie) et un certains nombre de dés par rapport à trois caractéristiques : force, agilité et magie.
Les joueurs optent pour un donjon selon le niveau de difficulté voulu.
Ils ont à leur disposition une potion qui permet de soigner deux ou trois cœurs.
Et c’est parti pour un tour :
À chaque début de tour, les héros défaussent deux cartes de la pile du donjon, les cartes défaussées représentent le temps qui passe. Ils choisissent ensuite s’ils veulent explorer ou ouvrir une porte. S’ils explorent, ils disposent quatre cartes face cachée sinon ils retournent une carte.
Soit c’est un monstre soit un piège.
Pour résoudre une carte il faut lancer les dés et s’aider des capacités héroïques ou compétences pour recouvrir les petites cases défi avec un seul dé (même chiffre ou plus) ou les grandes cases avec plusieurs dés (somme des dés égale au chiffre ou plus).
Si la carte est résolue, les combattants obtiennent le butin (expérience, objet, potion ou compétence) sinon subissent les conséquences (perte de temps et/ou de vie) mais gagnent le butin quand même.
Dès que l’escalier est révélé, ils peuvent descendre d’un étage et reformer la pioche du donjon. Il faut descendre comme ceci les trois étages pour arriver au Gardien.
Lui se joue différemment. Il faut recouvrir les cases mais pour chaque tête de mort d’une case recouverte, le Gardien perd une vie. Chaque Gardien possède un certain nombre de cœurs et une spécificité. Il faut subir les conséquences puis relancer les dés. Ainsi de suite jusqu’à la victoire ou la défaite.
Un mode Campagne existe et permet de choisir une difficulté et de faire évoluer les héros au fil des parties.

j’ai joué toute seule et à deux joueurs. Je n’ai vraiment pas aimé ma partie solo, je me suis ennuyée…
On peut jouer à quatre joueurs avec deux exemplaires du jeu.

Je trouve le système de résolution d’épreuves particulièrement malin.
Certes, comme souvent dans les jeux de dés, la chance aura des répercussions. Mais ce qui est vraiment intéressant, justement, c’est d’essayer de la contrebalancer en choisissant et utilisant à bon escient les capacités et compétences. D’ailleurs quand on les choisit bien, le jeu devient un peu plus équilibré, mais encore faut-il réussir à les obtenir…
Les récompenses sont toutes importantes, il faut bien les sélectionner pour maximiser les chances de victoire. L’agencement des cartes est bien pensée, celles-ci se superposant, on gagne en clarté et en place. La campagne et la quête permettent de rallonger l’expérience. Dommage que les monstres et pièges ne soient pas assez variés. Heureusement, on peut mixer les cartes avec celles de l’extension.

C’est un petit livret qui comporte pas mal de pages à lire. La lecture est plutôt fluide et illustrée. C’est très compréhensif et on assimile assez vite. À la fin du livret, se trouve le résumé des règles sans exemple ni illustration, pratique pour jeter juste un œil.

Les règles sont vite expliquées. Première partie avec le livret, mais c’est une partie plutôt fluide. Au bout de quelques cartes, on a pris le pli. Le jeu est très simple dans ses mécaniques.

Cette petite boîte est tout de suite attirante. Tout tient dans un petit format avec un matériel efficace et des illustrations soignées. On peut l’emporter partout, c’est vraiment agréable. J’aime bien l’univers.

Les parties sont très vivantes, assez rapides (surtout quand on meurt) et pleines d’échanges avec son coéquipier. On lance les dés, on réfléchit aux meilleures combinaisons, qui va utiliser telle capacité. Attention justement à cette égalité qui peut disparaître si un joueur prend le dessus sur l’autre et commence à vouloir manipuler tous les dés. On peut alors perdre le fil. Le mieux c’est vraiment d’expliquer ce que chacun est en mesure de faire.
Par contre, je suis beaucoup moins fan d’y jouer en solo. Je me suis ennuyée.

Récapitulons : One Deck Dungeon m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Pas besoin de grand chose pour faire un jeu bien sympa, malin et vivant. One Deck Dungeon est la combinaison gagnante pour casser du mob tout en s’amusant avec un brin de stratégie et de la chance. Mettez les dés de votre côté et osez pénétrer dans le donjon.

Amusement
Interaction
Réjouabilité

C'est tout ?

Une extension stand-alone est disponible également. Cette dernière permet d’offrir des donjons plus variés en combinant les cartes. Vous trouverez, entre autres, de nouveaux héros, créatures, donjons et une difficulté supplémentaire à surmonter : le poison.

One Deck Dungeon : Forêt des Ombres

Une version digitale est également disponible en anglais sur Android, Apple et Steam.

Retrouvez ici la Quête d’Artéfacts qui ajoute une dimension narrative à One Deck Dungeon.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de plateau en cliquant ici.

0 0 voter
Évaluation de l'article
Très grande passionnée de jeux de société et jeux vidéo ❤️
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

id luctus tristique in Sed libero porta. adipiscing leo venenatis,