[Bar à jeux] Watergate : plongez au cœur du scandale Nixon

Watergate

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon avis sur Watergate le jeu de cartes duo qui va vous plonger au cœur de l’un des plus gros scandales politiques 

Prix : 22€50
Temps moyen : 45 minutes
Nombre de joueurs : 2 joueurs 
Âge conseillé : 12+
Auteur : Matthias Cramer
Éditeur : Iello  (version fournie par l’éditeur)
Illustrations : Klemens Franz, Alfred Viktor Schulz
Mécanisme : Cartes, Placement 

 

Watergate, c’est quoi ?

Watergate est un jeu de cartes tactique pour deux où vous allez  incarner soit Nixon, soit des journalistes qui feront tout pour mettre en lumière l’un des plus gros scandales politiques du siècle dernier.

Mais alors, comment on y joue ?

En début de partie les joueurs choisissent leur camp, soit Nixon, soit le côté rédacteur. Le plateau de jeu se tourne en direction du rédacteur. Chacun prend la pile de cartes joueur correspondant à son rôle, place sa carte opinion à côté de lui, puis installe la carte initiative au milieu, flèches vers le rédacteur. Les jetons preuves sont placés dans le sac, les tuiles photo placées à côté du plateau de jeu. Le pion initiative ainsi qu’un pion opinion sont placés sur le 0 de la piste d’enquête. Vous voici parés à toutes les bassesses afin d’atteindre vos objectifs.

Pour Nixon l’objectif est de remplir entièrement sa carte opinion, soit gagner 5 pions opinion pour remporter la partie. Pour le rédacteur, il devra lier deux informateurs à la photo de Nixon, grâce aux preuves accumulées tout au long du jeu.

Le jeu se déroule en trois phases

  • Phase initiale : c’est le moment où chacun des joueurs piochent leurs cartes pour la manche à venir. Le nombre de cartes à piocher varie en fonction de la carte initiative. Par exemple, en début de jeu, la carte est tournée vers le rédacteur, ce dernier pioche cinq cartes pendant que l’autre joueur n’en pioche que quatre. 
  • Phase des cartes : le joueur ayant l’initiative débute la manche. A tour de rôle chacun devra jouer l’une des cartes qu’il a en main et ceci jusqu’à les avoir toutes jouées. En gros, vous jouez jusqu’à ce que vous n’ayez plus de cartes en mains. 

Lors de la phase des cartes, vous avez plusieurs possibilités d’actions. Soit déplacer un des pions (initiative ou opinons), du nombre de cases indiquées sur votre carte en haut à gauche. Soit déplacer un jeton preuve. Pour ce faire le jeton preuve doit correspondre à la couleur de votre carte. Vous le déplacez d’autant de cases que vous indique le chiffre sur votre carte. Ou enfin, résoudre l’action indiquée sur la carte. C’est à ce moment que vous allez devoir réfléchir à la stratégie que vous allez mettre en place, soit attaquer tout de suite votre adversaire, soit garder vos cartes les plus féroces pour la fin de manche, en espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard… 

  • Phase d’évaluation : C’est lors de cette phase que vous allez résoudre la fin de la manche. La récupération et le placement des indices, l’attribution de jeton opinion et initiative. Puis on recommence une nouvelle manche jusqu’à ce que l’un des deux joueurs ait réussi à atteindre son objectif de victoire.

Et le packaging dans tout ça ?

Les cartes sont solides et bien faites, bien illustrées et sur chacune d’elle il y a une citation authentique de l’affaire qui a fait démissionner le Président Nixon. Le livret de règles est bien écrit, la police d’écriture faisant référence aux machines à écrire de l’époque. Ce livret contient également des compléments historiques sur l’affaire et sur les différents personnages présents sur les cartes du jeu. Le tableau des preuves est plutôt solide également, du bon carton qui devrait tenir sur la durée. Quelques petits pions en bois peint, des cartes indices en carton rigide et un petit sac pour ranger les indices. La boîte n’est pas immense ce qui facilite son transport. 

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Avec Watergate vous allez devoir réfléchir au moment le plus opportun pour poser vos cartes les plus féroces, ne pas les jouer trop tôt mais trop tard c’est pas bon non plus. A vous de savoir quand et comment jouer vos cartes afin de remporter le plus d’indices ou le max d’opinion.

Au final, même si Watergate est un jeu très facile d’accès et intéressant sur le côté tactique, je me pose la question de la rejouabilité. En effet, les parties risquent d’être rapidement redondantes, car finalement il n’y a que 21 cartes joueur, on en fait donc bien vite le tour, même si chaque partie n’est pas exactement identique à la précédente. A voir sur la durée… 

En résumé, Watergate est un jeu pour deux plutôt sympathique, reprenant l’un des plus gros scandales du siècle dernier. Son côté historique nous en apprendra certainement beaucoup sur cette affaire. Malheureusement la question de la rejouabilté se pose très sérieusement. On peut espérer quelques extensions permettant de donner une nouvelle dimension et un nouvel intérêt au jeu. 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu via les commentaires sous l’article si l’avez testé vous aussi. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam. N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris, ou encore nos tests et autres dossiers. Et ce n’est pas fini : nos autres tests de jeux de plateau peuvent également vous intéresser !    

0 0 vote
Article Rating
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
ut Donec consequat. quis, commodo vel, ante.