Final Fantasy TCG : Présentation de l’Opus IV

final fantasy tcg

Le jeu de cartes Final Fantasy TCG présente son quatrième opus de decks. Nous avons pu le tester à la PGW, voici un petit aperçu.

Lors de la Paris Games Week, nous avons été invités à découvrir les nouveaux decks issus de l’Opus IV de Final Fantasy TCG. Après quelques parties pour découvrir le jeu et les cartes, je vous livre ici une petite présentation et mon ressenti. Sachant que je ne connaissais absolument pas le jeu et que le seul TCG auquel je joue est Hearthstone, apprivoiser les mécaniques n’a pas été une chose aisée. Avant toute chose, et pour éviter les erreurs techniques, je vous propose de consulter le guide de démarrage :

Cela peut paraître indigeste mais une fois les fonctionnements assimilés, les phases de jeu sont assez simples et assez rapides. De plus, tous les effets des cartes sont indiqués textuellement dessus. Au passage, les illustrations des cartes sont plutôt sobres mais franchement belles ! Sur le board, vous disposerez vos Avants qui vous permettent d’attaquer votre adversaire et vos Soutiens derrière. Chaque joueur peut attaquer avec ses avants et/ou choisir de parer une attaque avec. Je trouve que la mécanique de pouvoir défendre pendant le tour de l’adversaire est vraiment bien foutue et très intéressante. Notamment grâce aux cartes EX qui permettent d’activer leur EX Burst immédiatement lorsqu’on la pioche et interrompre l’attaque adverse. Un coup à renverser la vapeur et déstabiliser votre adversaire. La partie s’achève quand un joueur a infligé 7 attaques à l’autre.

Par ailleurs, Final Fantasy disposant d’une grosse méta il aurait été dommage de ne pas en profiter. Ainsi, les cartes issues du même jeu vidéo synergisent entre elles pour rendre votre board plus puissant. Par exemple, Cloud gagne +2000 de force si vous contrôlez un autre avant de FF VII tel que Tifa. Bien entendu, d’autres synergies sont présentes. Par ailleurs, les decks de présentation étaient mono-élémentaires, par conséquent les éléments n’étaient pas pris en compte. De plus, la présence d’invocations et de capacités rappellent sans mal l’expérience vidéoludique avec des termes connus tels que la capacité Booster ou l’invocation Ifrit. Ci-dessous, un joli tapis de jeu :

final fantasy tcgComme dans tout TCG, les cartes disposent d’un coût, ici les CP (Points de Crystal). Pour financer le coût d’une carte, deux solutions : soit poser un Soutien et le Duller (mettre la carte à l’horizontal) rapporte 1 CP ou alors vous défausser d’une carte rapporte 2 CP. Un système un peu complexe à bien cerner mais au final qui simplifie votre tour d’action. Personnellement, j’ai bien aimé jouer à ce jeu qui reste simple d’accès malgré la complexité des phases. Ce sont, comme tout, un coup à prendre. Les fans de Final Fantasy devraient y trouver leur compte et adorer collectionner les cartes à jouer.

L’Opus IV est actuellement en précommande avec un Kit Exclusif disponible les 25 et 26 novembre incluant 9 boosters, 1 carte promo de Cloud et 1 Dé de Gemmes à dix faces (que je n’ai d’ailleurs pas utilisé). Pour faire le plein d’informations sur Final Fantasy TCG, je vous invite à vous rendre sur le site officiel.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Grand aventurier, Gabs consacre sa vie a la recherche d’OST en tout genre en jouant à différents jeux. La légende raconte que c’est lui qui aurait appris à Link comment jouer de l’ocarina…

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

7e76ba3566c017d52a2c4e0ef5e3d299\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\