PES 2019 : Interview de l’European Brand Manager

PES 2019 PES League 2019

Nous avons eu l’occasion de remettre les mains sur le jeu de football de Konami et d’interviewer Lennart Bobzien, European Brand Manager. Que donne ce PES 2019 ?

PES 2019

Après une première session mi-juin, nous avons eu l’occasion de jouer à une version plus aboutie de ce PES 2019 et d’avoir une petite présentation sur une partie des nouveautés à venir ce 30 août.

Une version collector David Beckam, avec le joueur offert dans MyClub et non uniquement en prêt comme dans la version standard, sera bien disponible, le joueur anglais a été modélisé avec son aspect de 2018. Pas d’inquiétude sur ses statistiques, celles-ci seront bien évidemment calquées sur le zénith de sa carrière de joueur. Parmi les autres légendes vous trouverez, entre autres : Maradona, Romario, Nedved, Cruijff, Maldini.

Côté licences, la ligue 1 a été annoncée ainsi que de nouveaux partenariats avec l’As Monaco et l’Inter de Milan. Qui dit partenariat, dit modélisation des stades officiels et soin tout particulier apportés aux joueurs et aux tactiques des équipes concernées. Une modélisation encore plus poussée, en raison du focus fait sur les générations actuelles de consoles qui a donné naissance à un nouveau moteur de gestion des lumières : Enlighten Software. Les jeux d’ombres et de lumières semblaient bluffants lors de cette présentation, mais nous attendrons le test pour vérifier qu’il ne n’agissait pas uniquement de jolis screenshots.

Seront présentes de nouvelles animations lors des tirs, qui mettront en valeur une nouvelle prise en compte physique de ceux-ci, ainsi qu’une gestion toute particulière du toucher de balle.

Côté gameplay, nous restons sur nos premières impressions, le moteur physique semble très bon, les animations détaillées et PES 2019 demandera surement de construire votre jeu pour réussir à marquer. Le nouveau système de fatigue, quant à lui, a su rester discret, à voir dans la version finale. On n’échappe pas non plus à la vitesse prodigieuse des défenseurs, Javier Mascherano qui arrive à suivre Mbappé par exemple, mais dans l’ensemble cet opus semble très prometteur. Et vous pourrez vous faire un avis dès le 8 août date à laquelle la démo sera disponible sur toutes les plateformes concernées.

De nouvelles infos seront distillées jusqu’à la sortie du jeu, notamment sur d’autres partenariats et licences et notamment autour du 27 juillet, en attendant nous avons pu interviewer Lennart Bobzien en sa qualité d’European Brand Manager.

PES 2019

Interview de Lennart Bobzien

 

TryAGame : En tennis comme en football, je me suis toujours demandé pourquoi les studios n’ajoutaient pas la possibilité de mettre une pression sur l’arbitrage, voire de simuler, pour le foot, tout en risquant un avertissement et donc un carton jaune.

Lennart Bobzien : C’est une idée très sympa, on n’y a pas vraiment pensé, mais ça pourrait être quelque-chose à considérer. Nous nous sommes concentrés sur le moteur de jeu pour le réalisme, mais cet aspect renforcerait encore plus le réalisme de PES mais il faudrait être très prudent sur l’utilisation et l’implémentation d’une telle possibilité, mais c’est une idée très intéressante.

TAG : J’ai, à titre personnel, deux gros problèmes avec les jeux de sport. La vitesse des joueurs, où des défenseurs lents semblent être capable de rivaliser en vitesse avec les joueurs les plus rapides et l’IA. On parle toujours d’intelligence artificielle, mais j’y vois plus des scripts, ou des lignes générales, les équipes ne semblent pas avoir d’identité, elles semblent jouer toutes de la même façon et de régir de la même manière en fonction de l’évolution de la partie.

Lennart Bobzien : Concernant les statistiques des joueurs nous avons deux équipes basées au Japon et au Royaume-Uni qui regardent tous les matches de toutes les équipes pour ajuster au mieux, il faut aussi faire attention à l’opinion des gens qui peut, après analyse, sembler injustifiée. Pour la finesse de la notation des joueurs sur leurs différentes statistiques, il y a beaucoup de discussions en interne entre les différentes équipes, entre l’expérience en jeu et les matchs visionnés.

Concernant l’IA le meilleur contre-exemple est l’équipe de Liverpool en jeu. Depuis l’arrivée de J.Klopp il y  a un vrai changement, une vraie identité que nous nous sommes attachés à retranscrire le plus fidèlement possible. Tout comme les autres équipes avec lesquelles nous sommes partenaires : Barcelone et Monaco par exemple.

TAG : J’ai 3 questions sur le côté fun dans le jeu, ayant tendance à penser que les jeux de sports sont trop sérieux. Pourquoi n’ajoutez-vous pas certaines équipes légendaires des précédents opus telles le Nigéria de ISS Pro Evolution 2 ou la Juventus de PES 2005 ? Envisagez-vous d’ajouter un mode de jeu fun, où l’on pourrait influer sur les stats des équipes, avoir des supers tirs. Pourquoi ne pas faire des commentaires plus fun, décalés comme dans Adidas Power Soccer en 1998 ?

Lennart Bobzien : Pour les anciennes équipes, ce qui là aussi pourrait être une bonne idée, et sûrement quelque chose d’attendu par les fans, nous avons un problème de licences. Pour le fun, nous nous attachons à faire un jeu réaliste mais nous avons un mode avec un choix aléatoire des équipes, mais je vois tout à fait ce que vous voulez dire lorsque vous affirmez que les jeux de sport sont sûrement trop sérieux. Tout cela reste de bonnes idées et peut-être que ce seront des possibilités dans les prochains opus.

TAG : A quelle question, que l’on ne vous a jamais posé, rêvez-vous de répondre ?

Lennart Bobzien : (rires) On m’a posé tellement de questions que j’ai l’impression qu’on me les a toutes posées., je suis désolé (rires)

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

mi, eleifend nec Donec elementum vulputate,