[Preview] Planet Zoo, de quoi nous faire rugir de plaisir !

[Preview] Planet Zoo, de quoi nous faire rugir de plaisir !

Planet Zoo, le jeu de simulation et de gestion prometteur de Frontier Developments, nous a ouvert ses premières heures de jeu… On vous en dit plus dans cette preview !

Alors que je pensais avoir tout le week-end pour jouer à ce nouveau jeu de gestion : impossible d’y avoir accès. Si, comme moi, vous ne savez plus pourquoi, ne vous inquiétez pas ! C’est tout à fait normal, la bêta s’est terminé depuis le 8 octobre… C’est donc le parfait moment pour sortir ma preview du titre après quelques heures de jeu ! Pour ceux qui ne le connaitraient pas, en voici la bande annonce :

Pour rappel, Planet Zoo est un jeu vidéo de simulation et de gestion d’un parc zoologique, développé et édité par Frontier Developments. Annoncé lors du PC Gaming Show de cet E3 2019, le jeu sera disponible à compter du 5 novembre 2019 sur PC. Bien entendu, qui dit simulation de parc zoologique dit bien entendu Zoo Tycoon. Il est donc bon de noter que Planet Zoo est annoncé comme le successeur spirituel dudit titre. Vous l’aurez compris, comme ce fut le cas pour son grand frère Planet Coaster, sorti en 2016 (d’ailleurs les logos sont forts ressemblant !), qui lui est plutôt centré sur les parcs d’attractions, il vous faudra dans ce titre, construire un parc zoologique pouvant compter jusqu’à plus de 50 animaux au jour de sa sortie.

Et c’est bien là, tout le clou du spectacle : ces animaux qui nous en mettent plein les yeux ! Contrôlés par une intelligence artificielle, ces derniers, vraiment très ressemblants, se comportent de la même manière que leurs homologues réels. Et c’est tellement plaisant ! On en oublie presque que c’est un jeu. On en oublie presque qu’ils sont fait de pixels. Ils sont vivants. On les sent vivre. On comprend leur besoin. Et on s’empresse de les réaliser. En effet, chaque espèce aura ses propres exigences, besoins, spécificités ou mêmes habitudes qu’il nous faudra veiller à respecter afin de maintenir leur bonne condition de vie. En effet, chacun d’eux possède des besoins spécifiques en matière d’alimentation, de climat et de terrain. Il faudra donc analyser chaque pré-requis nécessaire au bien-être de nos résidents. Pour cela, rien de plus simple : un clic droit sur l’un d’eux suffit à trouver tous les paramètres nécessaires pour leur construire un habitat adapté. De plus, plusieurs jauges sont disponible pour vous aider à rendre heureux chacun de vos animaux.

Chaque animal a son propre génome, qui peut être modifié pour changer son espérance de vie, sa taille, sa santé et sa fertilité. Le jeu comporte également un système de reproduction. Ainsi, on se retrouve avec une transmission générationnelle des caractéristiques génétiques de certaines spécificités physiques et biologiques à leur descendance. En effet, notre zoo est avant tout à envisager comme un centre de préservation de la vie sauvage, avec pour finalité, la libération dans la nature de certains de nos résidents. Autant vous dire qu’on a donc pris notre rôle très au sérieux !

Bien entendu, la gestion de votre parc zoologique dans Planet Zoo passe également par son organisation, facilitant les allers et venues du public, par son économie avec un volet commercial approfondi et par la bonne gestion du personnel. En effet, vos animaux ne sont pas les seuls à posséder des prérequis de bien-être, et il faudra donc veiller sur tout ce petit monde. Enfin, il est bon de noter que le jeu devrait proposer à sa sortie, un mode Campagne, un mode Bac à sable et il sera possible de partager le zoo du joueur en ligne avec la communauté.

Vous l’aurez compris, Planet Zoo est séduisant dans chacun de ses aspects, avec une mention spéciale pour ses animaux, fidèlement représentés, tant dans leur physique que dans leur comportement. De plus, il s’accompagne d’un large panel d’outils pour concevoir le zoo de vos rêves. En ce qui me concerne, cette preview de Planet Zoo m’a rappelé de folles parties sur Zoo Tycoon et me laisse tendrement patienter jusqu’au moment de sa sortie officielle le 5 novembre 2019. J’en ronronnerai presque !


En attendant notre test du titre, n’hésitez pas à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis, que ce soit sur des films ou des séries, des jeux de société ou même les livres qui passent entre nos mains. Mais Try aGame, c’est aussi des guides et astuces pour vos jeux favoris ainsi que des tests et dossiers. Et bien entendu vous pouvez passer nous voir sur notre compte Twitter ou Facebook pour ne rien rater. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Youtube, Twitch, Steam et Instagram. Et oui, rien que ça !

Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule.En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.

3 Commentaires

  1. Je l’ai précommandé ! J’aime beaucoup ce développeur qui fournit toujours un suivi de grande qualité à ses jeux. J’ai joué un peu à la bêta et je regrette tellement que Frontier n’ait pas pris cette direction pour la réalisation de Jurassic World Evolution…

    Commenter
    • Oh Scrat ! ça faisait longtemps ! Ravie de te relire ! 🙂
      J’aime également beaucoup ce développeur et pour l’instant, comme dit dans la preview, je suis séduite par le titre ! J’avoue ne pas avoir eu le plaisir (ou pas du coup) de jouer à Jurassic World Evolution :/

      Commenter
      • Je suis un grand fan de la saga JP/JW et j’ai tellement joué aux Roller Coaster Tycoon / Zoo Tycoon quand j’étais plus jeune alors autant dire que lors de l’annonce de JWE j’étais comme un fou !
        Le jeu est beau et fluide mais on est surtout sur de la gestion de parc avec ses nombreux problèmes de confinement. C’est une sorte d’Opération Genesis amélioré. En terme de personnalisation du parc c’est assez limité et c’est terriblement frustrant parce que les dinosaures (très nombreux) sont superbes. Bref, je me dis que Frontier a dû faire des compromis pour correspondre au cahier des charges d’Universal (sortie multiplateformes) et que JWE n’est que la première itération. J’ai bon espoir de voir enfin un Planet Jurassic bientôt (disons pour la sortie de JW3 en 2021).

        Commenter

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

ut leo Praesent Phasellus id commodo facilisis