TEST – Life is Strange 2 : Épisode 2

On se retrouve pour le deuxième épisode de Life is Strange 2. Découvrez en plus dans notre test ci-dessous.

LIFE IS STRANGE 2 : ÉPISODE 2

Life is Strange 2

Développeur : Dontnod Entertainment
Éditeur : Square Enix
Support : PlayStation 4, Xbox One, PC
Version pour le test : PlayStation 4
Genre : Aventure
Date de sortie :
24 janvier 2019

 

Après Roads, le premier épisode de Life is Strange 2, sorti en septembre dernier, c’est au tour de Rules, le second épisode de faire son apparition. Après Roads, qui avait mis en place le contexte de manière plutôt efficace il y a déjà quatre mois, on attendait avec fébrilité la suite du jeu de Dontnod. D’ailleurs, le titre nous avait mis en haleine avec son live-action et son trailer dans les mois passés. Alors retrouvons sans plus tarder les frères Sean et Daniel Diaz qui poursuivent leur road trip sur les routes de l’Oregon en direction du Mexique. Avec un premier épisode qui a su prouver la capacité des frères Diaz à poursuivre l’œuvre initiée par Max et Chloé, voyons ensemble s’ils sont capables de poursuivre cette prouesse, voire, comme leurs aînées, de monter en puissance tout au long de l’aventure ?

.

Une cabane dans les bois, deux loups et un champignon

Ce deuxième épisode a commencé par un résumé du précédent de manière imagée. En effet, on retrouve une animation nous présentant l’histoire d’une famille de loups. Bien entendu, il s’agit en réalité des frères Diaz et nous rappelle ainsi, d’une façon originale et sympathique, les événements passés. On voit donc les deux frères loups forcés de fuir après que leur père ait été abattu par des chasseurs.  On les suit ensuite dans leur périple, non sans danger puisque les chasseurs sont à leur trousse. Ils se feront même attraper, mais arriveront à prendre la fuite en compagnie d’un ours amical (on reconnait ainsi Brody) qui  les aidera et partagera leur route un moment. Pour ceux qui  ne l’auraient pas vu, vous pouvez visionner la vidéo dans l’encart ci-dessous :

Après ce petit instant plein de poésie, nous retrouvons les deux frangins en chair et en os (ou du moins en pixels) dans une forêt de l’Oregon. La date du 1er décembre 2016 s’affiche, soit un mois après qu’ils se soient enfuis en bus. On comprend donc que nous sommes bien loin d’Halloween et des événements passés. A cause du pouvoir encore mal maitrisé de Daniel, les frères Diaz ont du fuir la ville dans laquelle ils erraient et se sont enfoncés dans la forêt. Là, épuisés, ils ont fini par découvrir une cabane abandonné perdue en plein cœur de la forêt et s’y sont installés avec Champignon (Mushroom en anglais), la chienne que Daniel a emmené avec lui. On retrouve ainsi les deux frères au bord d’une rivière, Sean entraînant Daniel  pour qu’il maîtrise son pouvoir. On remarque d’ailleurs que ce dernier progresse à grand pas. Sean a donc mis en place des règles qu’il doit absolument respecter pour ne pas se faire repérer : cacher son pouvoir, ne jamais en parler et fuir le danger plutôt que d’utiliser son pouvoir pour s’en défaire.  Malheureusement, il est temps de quitter la cabane car Daniel est de plus en plus malade et les provisions commencent à manquer. Leur départ est d’ailleurs ponctué d’un événement qui mettra un point final à la quiétude de leur cabane secrète.

 

Beaver Creek : le retour de Captain Spirit !

Sean décide donc de se rendre à Beaver Creek, chez les parents de leur mère, Claire et Stephen Reynolds, qu’ils n’ont pas revu depuis qu’elle est partie. D’abord réticents, les grands-parents acceptent de les accueillir à condition que les deux garçons respectent les règles strictes de leur grand-mère. Entre celles de Sean concernant les pouvoirs de Daniel et celles de Claire pour que les deux loups restent le plus discret possible, on comprend d’autant plus le choix du titre de cet épisode.

Bien entendu, qui dit Beaver Creek, dit forcément Captain Spirit. D’ailleurs, dès le lancement de ce deuxième épisode, nous sommes prévenus que nos données relatives au titre ont été importées (si on y a joué bien entendu).  En effet, le voisin des Reynolds n’est autre que Charles Eriksen, le père de Christopher (alias Captain Spirit). C’est non sans émotions que nous retrouvons donc le blondinet là où nous l’avions laissé à la fin de The Awesome of Captain Spirit. Ce deuxième épisode de Life is Strange 2 nous permet ainsi de mieux comprendre comprendre la fin de Captain Spirit, d’y apporter une suite, mais aussi de relier les deux histoires. Rappelez-vous, nous avions croisé Claire dans ce préquel et bien entendu, nous avions vu les deux frères Diaz lors de la chute de Chris.  Vous l’aurez compris, comme le jeune héros masqué a l’âge de Daniel, ils vont  très vite se lier d’amitié.

Direction artistique & Gameplay

Graphiquement, le style comic de Life is Strange 2 est toujours aussi efficace. Bien que quelques bugs de surface ont été constatés, les animations sont dans l’ensemble réussies. Mais c’est surtout du coté sonore que le titre se démarque. En effet, que dire de cette musique toujours aussi envoûtante ? On reconnait la touche dès les premières et nous laissons facilement entrainer. Pour ce qui est du doublage, bien qu’uniquement proposé en anglais, on retrouve les voix de Gonzalo Martin pour Sean et Roman George pour Daniel. Et comme pour l’épisode précédent, on ne peut que constater leur remarquable travail.

Au niveau du gameplay de Life is Strange 2, on retrouve toujours le même principe. Vous vous déplacez dans un environnement avec plein d’objets à découvrir ainsi que des dialogues dans lesquels vous devez apporter des réponses à choix multiples. Pour ce qui est des objets, certains sont simplement décoratifs, d’autres sont essentiels et d’autres encore servent à en apprendre d’avantage sur les personnages et leur histoire. Autant vous dire que passer à côté serait vraiment dommage, surtout que cela écourterait les 4 heures que cet épisode devrait approximativement vous occuper. Rappelons que pour les plus motivés d’entre nous, il y a aussi six objets à récupérer par épisode. D’ailleurs si vous avez besoin d’un peu d’aide, vous pouvez vous rendre sur cette page. Concernant les réponses à choix multiples, il en est de même. Certaines n’influeront pas vraiment sur le scénario alors que d’autres auront des conséquences bien plus importantes.

Mais Life is Strange 2 est avant tout un jeu qui s’intéresse aux rapports humains. Il ne se passe finalement pas grand chose mais chaque personnage prend le temps d’être approfondi. D’ailleurs, Sean et son « enano » de frère partagent désormais beaucoup d’affection.    Et c’est avec une impatience non dissimulée que nous attendons le prochain épisode qui, nous l’espérons, montera encore en puissance. Que ce soit en direction de Puerto Lobos ou d’ailleurs, soyez surs que nous suivrons les frères Diaz dans leur épopée.

Life is Strange 2

 

 

Avec ce deuxième épisode, Dontnod finit de nous entraîner dans l’univers des frères Diaz. On suit ces deux louveteaux avec un réel plaisir et une véritable tendresse, se laissant entrainer par leur histoire, gavée de sentiments, mis en valeur par une bande-son envoutante.

Life is Strange 2 nous émeut donc une seconde fois, nous faisant partager l’univers intimiste des deux protagonistes, leurs joies comme leurs peines. Et une nouvelle fois, on s’impatiente de les retrouver pour la suite de leur aventure.

 

Points forts

  • L'ambiance et les graphismes.
  • Bande-son au top (ainsi que les doublages).
  • Le retour de Captain Spirit !
  • Le scénario.
  • L'empathie générée par l'épisode.

Points faibles

  • Quelques bugs graphiques.
  • Seulement 4 heures...
  • Journal intime, SMS et croquis encore sous-exploités.
8

Great

Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule.En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

Sed ante. leo. at massa adipiscing id, Nullam