[Critique] Ariadne Tome 2 : la suite du voyage

ariadne

On découvrait mi-juillet les aventures de Lashil dans Ariadne que l’on estimait « entre Gunnm et Dragon Quest ». Sachez que le voyage se poursuit non sans obstacle.

Ariadne dévoilait tout son potentiel dans un premier tome considérablement agréable à lire (critique encore disponible ici). On y découvrait donc le héros Lashil faire la connaissance de Leana (très joli prénom soit dit en passant). Tous les deux partagent le rêve de découvrir le monde alors qu’ils n’étaient reclus jusque-là à quelques hectomètres de promenade.

Rappel des faits

Ce n’est pas tout ce qui fait le charme d’Ariadne : l’Empire Céleste. On retrouve un héros déjà en pleine possession de ses moyens et conscient de sa puissance. Dans d’autres univers, le héros débute souvent l’aventure avec sa détermination comme principale arme et un grand moment de fulgurance pour se débarrasser d’un adversaire considéré plus fort. Avec son énergie photonique, le héros représente très vite une menace pour ses poursuivants.

Les rêves de Lashil se concrétisent effectivement lorsqu’il tombe nez à nez avec Leana. Celle-ci est une princesse dont le mariage arrangé l’a poussé à fuir, non pas car elle n’embrasse pas cette perspective mais parce qu’elle souhaite elle aussi explorer les richesses de ce monde. Évidemment, de par son statut, ce sera bien plus difficile de le faire.

ariadne

Dans son bonheur, il se trouve que Lashil s’est déjà attaché à la personnalité de Leana et fera tout pour protéger ses rêves. Les affrontements vont donc s’enchaîner, le voile autour de la cité d’Ariadne commence à se lever et les pouvoirs de Lashil se montrent de plus en plus intéressants. On arrive donc au terme du Tome 1 à une opposition farouche entre le héros et la Garde Royale venue récupérer la princesse.

Du cœur à l’ouvrage

Dans ce second tome, c’est l’heure du combat. Il sera d’autant plus délicat qu’en face de Lashil, on trouve également des détenteurs de photons. Cette Garde royale apprend que la princesse Leana a fait de Lashil son chevalier de l’Azur. Ce statut tant convoité donné au premier venu les emplira de colère et redoublera leur envie d’en découdre avec Lashil. A l’issue du combat, on assiste à une scène émouvante autour de Leana. La jeune femme a un caractère bien trempé mais aussi un grand cœur et des valeurs somme toute louables.

La réplique humoristique du jour:

Nous sommes encerclés par une nuée de masses pulpeuses.

La seconde partie d’Ariadne consolide nos premières impressions. C’est un grand voyage qui nous attend. Le héros se verra confier des missions (d’une manière ou d’une autre) et au vu de l’esprit qui anime l’œuvre de Norihiro Yagi, il comporte quelques similarités avec les grandes épopées du JV (Dragon Quest entre autres) et une tendance vers l’exploration qui nous plait bien. Une attention notable sur le bestiaire est ainsi portée, accentuant cette impression de grand voyage pour le héros mais aussi pour le lecteur.

Lashil sera ainsi amené à pénétrer dans le village des Vin-Bos. Celui-ci sera étrangement composé que de femmes dont les formes feront pâlir notre jeune héros. L’atmosphère qui règne autour du village poussera la princesse Leana à enquêter et se rendre au cœur du problème avec son chevalier de l’Azur.

Comme nous le devinons au cours de notre lecture, il se trame bien quelque chose et nous découvrons alors une nouvelle menace pour nos héros aux alentours de ce village. Les combats se succèderont à nouveau et la population locale bénéficie d’armes un peu inattendues.

ariadne tome 2

Le seul point « négatif » (juste de l’impatience de notre part en réalité) réside dans le fait que l’on ne nous donne aucune nouvelle de la cité volante et des enjeux autours ainsi que sur le personnage mystérieux croisé par Lashil. C’est juste un souhait de notre part mais l’auteur prend le temps d’installer sa trame. Il n’est pas évident de poursuivre le voyage de nos héros tout en nous tenant au jus des hautes sphères. Puis, nous ne sommes pas encore conscients de l’identité de la nouvelle menace, si elle travaille pour un royaume en particulier. Cette part de mystère reste agréable et nous arme d’impatience pour la suite de l’histoire.

A n’en pas douter, ce tome 2 d’Ariadne : l’Empire Céleste réussit sa mission. Celle de maintenir tout notre intérêt sur son scénario tout en développant notre affection pour les personnages principaux. Vivement la suite.

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

et, adipiscing quis sed Aenean ultricies sem, felis accumsan neque. Praesent