[Avis] Dr. Stone – Tome 3 de Riichiro Inagaki et Boichi

Dr STONE

REDHO'S CHOUCHOU
8.4

Moyenne des joueurs

[Avis] Dr. Stone – Tome 3 de Riichiro Inagaki et Boichi

[Avis] Dr. Stone – Tome 3 de Riichiro Inagaki et Boichi

La maison d’édition Glénat nous propose de découvrir le troisième tome de Dr. Stone, le manga  de Riichiro Inagaki et Boichi. Voici notre avis sur celui-ci.

Nous avons pu mettre les mains (et surtout les yeux) sur le troisième tome de Dr. Stone. Pré-publié dans  le magazine Weekly Shõnen Jump  depuis le 6 mars 2017, c’est la maison d’édition Glénat qui s’occupe de publier la version française depuis avril 2018. Une adaptation en série télévisée d’animation est même en cours de production et devrait sortir sur nos écrans dès le mois prochain. Pour les novices du genre, sachez que Dr. Stone est  un shônen manga, écrit par Riichiro Inagaki et dessiné par Boichi. Pour  rappel, un manga est considéré comme un shônen lorsque la cible éditoriale est avant tout constituée de jeunes adolescents de sexe masculin (opposé au shôjo manga qui lui cible un public féminin).

Dr Stone

Dans les tomes précédents de Dr. Stone, on rencontre Taiju, un lycéen tokyoïte qui va être victime d’un phénomène mystérieux. En une fraction de seconde, l’humanité entière est transformé en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku, passionné de science.  Après un an d’efforts, ils concoctent un élixir capable de dissoudre la pierre et ramène à la vie Tsukasa, un puissant combattant. Mais celui-ci a dans l’idée de purifier l’humanité et commence à détruire les adultes pétrifiés. Après avoir pris Yuzuriha en otage, ce dernier demande à Senku de tirer un trait sur la science. Les négociations échouent et Senku est tué. Taiju et Yuzuriha, qui tentent désespérément de le réanimer, remarquent qu‘il reste un morceau de pierre sur son cou et parviennent à le sauver grâce à l’élixir de dépétrification. Après concertation, les trois amis décident de se séparer en deux groupes : Senku bâtira le royaume de la science tandis que Taiju et Yuzuriha infiltreront le camp de Tsukasa, qui ignore que Senku est toujours en vie. Le jeune scientifique recherche activement les humains qui ont allumé les colonnes de fumée : il rencontre alors Kohaku. Douée d’une force étonnante et d’une excellente technique de combat, cette première personne que Senku rencontre dans le monde de pierre possède toutefois un vocabulaire un peu archaïque.

Dans ce troisième tome, on reprend l’aventure où on l’avait laissée. Après avoir sauvé Kohaku, celle-ci l’invite aux abords de son village. Et c’est avec stupeur que Senku découvre qu’il existe d’autres humains vivants dans ce monde de pierre ! En effet, ce n’est pas moins de quarante nouveaux personnages qui résident dans cet  hameau.  On rencontrera d’ailleurs Chrome, un garçon prétendant manier la sorcellerie alors qu’il ne s’agit que de science… Pour ne pas s’y perdre, on a même droit à un petit trombinoscope.

Dr Stone

Et l’arrivée de ces nouveaux personnages n’est pas pour nous déplaire ! En effet, ils nous sortent de la solitude qu’ont pu connaître nos héros dans les deux premiers tomes de la série. Senku se retrouvent alors submergé de questions : depuis quand sont-ils là ? Comment se sont-ils libérés de la pierre ? Ou alors, sont-ils les descendants d’humains n’ayant pas été pétrifiés ? D’autant qu’ils connaissent des animaux disparus… Comment se vocabulaire est-il arrivé jusqu’à eux ? Le scientifique se trouve donc avec un nouvel enjeu : évaluer leurs connaissances pour répondre à ses questions. De plus, toute cette main d’œuvre lui permettra de redonner vie à la civilisation. Cependant, le jeune homme n’est pas le bienvenu dans le petit village… Les questions devront donc rester en suspens puisque c’est la science qui prédomine dans ce volume ! En plus de ces personnages aux allures préhistoriques, les auteurs introduisent également un sbire de Tsukasa… Bien qu’on se languisse de retrouver Taiju et Yuzuriha, on suppose assez vite que le lycéen le plus fort de l’ordre des primates est aussi en train de créer son propre royaume. On accentue alors encore plus l’opposition des deux personnages : d’un côté Tsukasa qui veut ramener certains habitants du vingt-et-unième siècle à l’âge de pierre, et d’un autre côté Senku qui veut ramener leurs lointains descendants à l’âge industriel. On se retrouve alors à se demander qui des deux jeunes hommes arriver à réaliser son utopie en premier…

Alors que les deux premiers tomes nous introduisaient dans l’univers de Dr. Stone, Riichiro Inagaki et Boichi entament une nouvelle partie du récit, avec ce nouvel arc qui se concentre sur Senku, sur la découverte et comme dit précédemment, sur la science. En effet, les auteurs nous expliquent comment, à partir d’éléments trouvables dans la nature, on peut atteindre un objectif plus complexe en suivant certaines étapes bien précises. Le chemin se montre long, mais parsemé d’humour et se révèle beaucoup plus léger qu’on pourrait le craindre. Bien que beaucoup de points scientifiques soient présentés, on se laisse guider par l’assurance de Senku et nous nous retrouvons à farmer les objets dont Senku a besoin tel une quête de RPG. Très plaisant ! Le rôle de Senku se voit donc décuplé, ce qui amène quelques interactions tantôt amusantes, tantôt instructives, mais toujours intéressantes ! Pour le reste, la formule du tome ne change pas forcément des précédents. Au final, Dr. Stone constitue toujours un shônen atypique où la démesure du nekketsu se retrouve dans le génie scientifique de Senku. C’est toujours avec plaisir qu’on dévore ce troisième tome et « c’est sur à 300% » que le quatrième tome le sera tout autant !

En attendant, n’hésitez pas à passer nous voir sur Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Steam et Youtube. Et oui, rien que ça !

Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule. En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

nunc risus ut venenatis, odio lectus ipsum