[Avis] Pourquoi Mass Effect est le meilleur jeu jamais créé ?

Mass Effect

Avec l’arrivée de l’édition légendaire de Mass Effect, je me suis replongée avec grand plaisir dans cette saga qui a bouleversé ma vie de gameuse. J’avais envie de partager avec vous ma passion pour cette trilogie hors du commun

Ha Mass Effect, la seule et unique licence qui change ta vie de gamer pour toujours. Dans cet article, sans prétention, j’avais envie de partager avec vous tout mon amour pour ce que j’appelle le meilleur jeu jamais créé.

J’ai découvert Mass Effect premier du nom en mars 2013 (oui je sais, longtemps après sa sortie initiale du 16 novembre 2007). C’est un ami, complètement accro à la saga qui m’a prêté le premier jeu sur Xbox 360. Mais cet ami ne m’avait prêté que le 1e et avait du mal à me filer les 2 autres, j’ai donc fait et refait le 1er opus de la saga. Je l’ai fait dans tous les sens, enfin presque. Pour moi Shepard est une femme et full conciliante je n’ai jamais réussi à jouer John , impossible pour moi de me résoudre à envoyer balader les gens, j’ai trop un cœur d’or.

J’ai adoré ce premier opus, pourtant le gameplay était déjà bien vieillot et ma 360 ramait comme une folle, sans parler du Mako. On en parle pas du Mako on est d’accord ? Le fait de pouvoir créer de vrais liens avec les membres de votre équipe, débuter une relation amoureuse (Kaidan forever), pouvoir tuer Ashley sur Virmir (un bonheur). Prendre des décisions qui auront un impact dans les épisodes suivants, discuter avec des PNJ au départ inutiles (coucou Conrad) mais que tu prends plaisir à retrouver dans les 2 épisodes suivants. Je connais ce premier épisode par cœur et pourtant je prends toujours autant de plaisir à y jouer. Rien que la musique sur l’écran d’accueil me procure des sensations de dingue.

Puis un jour mon pote m’a enfin filé le 2 et le 3. Le 2, gameplay revu et plus agréable, pas de Mako, mais pas de Kaidan non plus (mon cœur fût brisé). Un nouvel équipage avec qui j’ai du mal au départ, j’aimais mon équipe du 1er, pis Kaidan l’amour de ma Shepard absent du jeu, c’était d’une tristesse. J’ai toujours regretté qu’on ne puisse pas avoir un petit quelque chose avec notre romance du 1er épisode. Enfin ceux qui ont romancé Liara ont eu cette chance par contre…

Au fil de mes aventures j’apprends à apprécier mes nouveaux compagnons de route et je décide de tromper Kaidan. Ben oui, il m’a brisé le cœur sur Horizon ! J’ai testé plusieurs romances mais ma favorite reste Thane, quel Drell admirable. Ce Mass Effect 2 est grandiose, quel bonheur de faire les missions de loyauté de chacun de mes co-équipiers. Quel bonheur également d’envoyer chier l’Homme Trouble. Toute l’aventure me fait chavirer et la bande-son toujours aussi grandiose me tire régulièrement des larmes. A ma première partie, évidement je perds quelques collègues lors de la mission suicide. C’est ça aussi Mass Effect, il faut le faire plusieurs fois pour comprendre comment sauver tout le monde. Le 2 se termine, tout le monde est sauvé et j’ai dégagé l’Homme Trouble de ma vie. Je n’ai qu’une hâte, retrouver mon équipage pour le 3e et dernier opus !

Et le 3 démarre sur les chapeaux de roues. Je suis aux arrêts à cause d’une sombre histoire de relais cosmodésique explosé. D’ailleurs en parlant de ça, lors de la sortie initial du jeu, c’était un DLC du 2e jeu cette histoire avec les Butariens, c’est vraiment dommage parce que ça explique tout de même la suspension de Shepard. Bref. On me sort de mon taudis et là Kaidan ! Mon cœur explose, Kaidan fait enfin son retour ! Mais les moissonneurs ont décidé de mettre à mal nos retrouvailles. Et c’est avec Anderson que débute mon aventure. J’ai beaucoup aimé passé du temps avec Anderson, c’est vraiment un personnage que j’apprécie, il est droit, honnête, un homme bon quoi. Après quelques cassage de bouches je retrouve mon Normandy avec mon Kaidan et le petit nouveau James. L’aventure peut commencer ! Mais Bioware aime nous faire souffrir et décide de faire du mal à Kaidan. Cette scène, qu’est ce que je pleure ! Ce dernier épisode nous permet de retrouver tous les personnages du 2e opus, mais aussi de recroiser certains personnages très secondaires du 1 et du 2. Les décisions prises tout au long de nos aventures prennent forme petit à petit. La fin approche, j’ai hâte de découvrir ce qu’il va advenir de Shepard et sa bande. J’aurai pas dû !

Dès notre arrivée à Londres, avec nos discussions avec chacun de nos compagnons et la musique en fond je pleure. Les propos tenus par chacun me laisse prévoir un avenir sombre, j’ai peur, je veux pas y aller. Mais je veux savoir, savoir si je sauve la galaxie, savoir si mes choix auront de réels impacts, savoir si Shepard sera enfin heureuse. Mais ça semble mal parti tout ça. Les derniers mots de Kaidan lorsque je demande au Normandy de le récupérer. Bon sang quel arrache cœur ! Puis sur un coup cette fin. On te laisse plusieurs choix, je les ai tous testés et je les ai tous détestés. Détesté parce que cette fin me retourne littéralement jusque dans mes entrailles. La première fois que j’ai terminé le jeu j’ai pleuré un après-midi entier (oui je suis une hypersensible ça n’aide pas). Je me suis repassée mes centaines d’heures de jeu en boucle, mes relations, mes choix, tout. La musique me tournait en boucle dans la tête, j’étais dévastée. Je n’ai plus jamais terminé le 3, je m’arrêtais au moment de la fête dans le DLC Citadelle, c’était ça la fin pour moi.

Mais avec l’arrivée du remaster je me suis dit que j’allais prendre mon courage à deux mains et terminer ce jeu ! J’avais grandi, j’étais en capacité de supporter cette fin. Tu parles que c’est des conneries. Arrivée à Londres j’ai laissé le jeu en pause avec la musique qui tournait en boucle pendant des heures. J’étais pas capable de finir. C’étais trop dur pour moi ! Mais je l’ai fait et il m’a une nouvelle fois fallu plusieurs jours pour m’en remettre.

Ca peut paraitre idiot tout ce que j’écris là, les pleurs, la boule dans le ventre, le traumatisme, mais pourtant c’est réel et c’est pour ça que pour moi Mass Effect est le meilleur jeu jamais crée. Il vous prend aux trippes, c’est pas juste un jeu, c’est votre jeu, vos décisions. Personne n’a la même Shepard que moi, les mêmes histoires, les mêmes décisions, enfin si peut être mais il y a tellement de choix que ça fait de notre Shepard, un Shepard unique, qui nous ressemble. Et c’est parce qu’il nous ressemble que ça nous fait si mal lorsqu’on termine la trilogie.

J’ai eu du mal a faire le deuil de Shepard, c’est peut être pour ça que je n’a pas apprécié Andromeda. Je n’ai pas été capable de passer à autre chose. Lorsqu’EA nous a balancé le trailer d’un futur Mass Effect j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je me le suis passée en boucle pour tenter de comprendre. Liara est là accompagnée d’une bande-son dans la même trempe que le trilogie Mass Effect. Je suis impatiente d’avoir des nouvelles de ce Mass Effect, mais j’ai tellement peur en même temps. Peur d’être déçue une nouvelle fois car je n’arrive toujours pas à tirer un trait sur l’aventure Shepard.

J’ai souvent pensé que j’avais un problème d’être si touchée par un jeu vidéo, mais quand je vois les autres fans de la licence, je comprend qu’on est tous dans le même bateau. Mass Effect nous a touchés en plein cœur et chacun à ses propres raisons. J’ai été rassurée de voir que je n’étais pas la seule à pleurer comme un bébé devant cette trilogie. Quelle belle communauté nous formons tous ensemble !

Je n’ai jamais trouvé d’autres jeux qui me bouleversent autant que Mass Effect. J’ai cherché pourtant. Il y a des licences que j’adore mais aucune qui fait exploser mon cœur à la première note de musique.

Voila, je fini mon blablatage un peu gauche, mais j’avais juste envie d’exprimer ce que je ressens pour cette licence exceptionnelle. J’espère qu’EA et Bioware vont nous offrir de belles aventures pour le prochain Mass Effect et j’espère surtout réussir à m’ouvrir à cette nouveauté et accepter que Shepard c’est bel et bien terminé.

Cet article n’est pas grandiose, c’est juste une lettre d’une fan à sa licence favorite.

Screenshot tirés de mes sessions de jeu du Remaster sur PS5 et Xbox Series X.

Vous pouvez retrouver le test de Soren en cliquant ici. Et si ça vous branche, SLoth vous livre son désamour pout Mass Effect Andromeda en cliquant juste là.

N’hésitez pas à partager votre passion avec nous via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramTwitchYoutube et notre compte curateur Steam. N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

5 5 votes
Évaluation de l'article
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sarah
1 année il y a

Hallelujah enfin une Gameuse qui adore la Trilogie ME autant que moi je la kiffe et que j’adore MEA. Je suis très heureuse d’avoir lu ton article sur cette superbe trilogie, même si tu n’as pas accroché à Andromeda. J’ai autant jouer à la Trilogie en recommençant chaque ME 3 fois sur PS3 (dont 2 fois ME2 sur steam); et une douzaine de fois MEA sur PS4. Je pense bien qu’il est difficile de décrocher de notre FemShep, mais Sara Ryder (ou Scott Ryder, sont frère jumeau), ils sont tout aussi attachants même si les compagnons laisse à désirer (sauf… Lire la suite »

Rogfox
Rogfox
1 année il y a

Sympa, le retour 🙂
Pour ma part : Morgan Shepard homme, full conciliant, romance Liara, sauve Ashley, sauve wrex et le génophage, apporte la paix Quarriens/Geths etc etc

Femshep4ever
Femshep4ever
1 année il y a

Gameuse de longue date ici aussi, quel bonheur de lire un tel article et de se rendre compte qu’on n’est pas seule à avoir ressenti ces choses de manière si intenses. On se sent moins ‘fou’. J’ai découvert Mass Effect avec la legendary edition, une fois plongée dedans, impossible d’en sortir ou de lâcher la manette. Je n’avais jamais ressenti d’émotions aussi fortes dans un jeu vidéo, une fois à la fin (avec des larmes et de nombreuses pauses) j’avais à la fois le cœur lourd et vide. Je n’ai jamais fait autant corps avec un personnage qu’avec le commandant… Lire la suite »

Auron
Auron
8 mois il y a

😭 je suis dans le même état, non franchement la trilogie Mass effect ma retourner au point que je ne trouve plus jeux qui a une âme aussi prenante. Mass effect et bien plus que un jeu, c’est une aventure, un périple qui nous transporte par plusieurs émotions. Je suis actuellement en train de le refaire et le troisième opus approche à grand pas et cette fin que je connais par cœur, me fait peur, car je sais que sa sera a nouveau la fin.

Mot de passe oublié