[Revue de presse] Le point sur l’affaire Activision-Blizzard

Revue de presse activision blizzard affaire harcelement bobby kotick

L’affaire Activision-Blizzard a pris tellement d’ampleur ces dernières semaines qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Essayons de faire le point.

Les années 2020/2021 auront été riches en scandales dans les milieux parfois trop fermés du jeu vidéo. Agressions sexuelles, harcèlement, management toxiques, misogynie, racisme, etc. : la liste est longue et qualifie des comportements qui ne sont pas nouveaux mais auront enfin été mis en lumière récemment… du moins chez ceux qui ont pu prendre la parole, et on espère que celle-ci continuera à se libérer car nous ne sommes pas dupes : tous ces problèmes ne se limitent pas aux trois affaires les plus médiatisées de ces dernières années (Quantic Dream, Ubisoft, Activision-Blizzard) et il existe sûrement d’autres employé·e·s, ailleurs, qui attendent de l’aide.

Concernant l’affaire Activision-Blizzard, celle-ci est sûrement la plus épaisse des trois avec de nombreux rebondissements et mises à jour, et il peut être difficile de suivre tout ça clairement et correctement. Nous allons donc essayer de lister ici les sources d’information les plus pertinentes à ce sujet.

Pour commencer, l’article de Pixels (rubrique du journal Le Monde) concernant la plainte de la DFEH (Department of Fair Employment and Housing, une agence de l’État de Californie chargée d’affaires de droit civil) permet de résumer les principaux chefs d’accusation contre Activision-Blizzard. Il y est question de misogynie organisée, d’employées moins bien payées que leurs collègues masculins, de propos sexistes, de blagues récurrentes sur le viol… Notons également qu’une employée d’Activision-Blizzard s’est suicidée durant un voyage d’affaires en compagnie d’un superviseur masculin, un acte qu’un dépôt de plainte met en lien avec une affaire de harcèlement sexuel subi la veille :

Lien vers l’article de Pixels (22/07/2021)

Suite à cela, des mouvements de grève ont émaillé Activision-Blizzard aux USA, des grèves suivies et relatées par nos consœurs et confrères de Xboxygen qui partagent également la lettre des employé·e·s :

Lien vers l’article de Xboxygen (03/08/2021)

N’oublions toutefois pas de préciser qu’un peu avant cela en juillet, Activision-Blizzard avait tenté de casser les mouvements de contestation au sein de l’entreprise en employant WilmerHale, un cabinet d’avocats spécialisé dans la casse des mouvements syndicaux (une décision qui a depuis été abandonnée suite au tollé provoqué par celle-ci). C’est le site américain Kotaku qui en parle le mieux, mais les non-anglophones pourront se référer au résumé à ce sujet présent dans un article de nos consœurs et confrères du site XboxSquad :

Lien vers l’article de Kotaku (en anglais) (29/07/2021)

Lien vers l’article de XboxSquad (en français) (13/08/2021)

Enfin, pour terminer, citons l’excellente matinale de Gautoz du 17 novembre. L’ancien journaliste de Gamekult revient ici sur le dernier article du Wall Street Journal (article payant et en anglais) qui révèle la responsabilité de Bobby Kotick dans ces scandales. Un article qui dresse également un portrait assez accablant du grand patron d’Activision-Blizzard, entre agressivité ordinaire, entretien de l’ambiance boy’s club ou encore protection active d’agresseurs sexuels – pour ne citer que ces exemples.

On vous recommande d’écouter la totalité de la catégorie de cette matinale dédiée à ce sujet, car Gautoz en profite pour résumer l’affaire dans son ensemble et y rajouter les dernières informations à ce sujet, à l’instar des récentes révélations de Jennifer Oneal qui explique pourquoi elle a démissionné de son poste de co-directrice après seulement 3 mois passés au sein de l’entreprise. Le passage concerné se situe entre 42:47 et 1:10:21, soit une petite demie-heure (la vidéo ci-dessous vous place automatiquement au bon endroit).

Si vous ne deviez retenir qu’un élément de cette revue de presse par manque de temps, c’est cet extrait de La Matinale Jeu Vidéo qui couvrira le plus d’éléments de cette sordide affaire :

[Mise à jour du 19/11/2021] Plusieurs grands acteurs de l’industrie commencent à faire pression sur les responsables d’Activision-Blizzard, dont Jim Rayan (président de Sony Interactive Entertainment) et Phil Spencer (dirigeant de Microsoft Studio et responsable produit de la branche Xbox). Deux poids lourds de l’industrie qui font suite à une fronde initiée par certains organes de la presse JV américaine. Des pétitions circulent déjà pour demander le départ de Bobby Kotick. L’article d’ActuGaming regroupe ces dernières informations :

Lien vers l’article d’ActuGaming (19/11/2021)

Vous pouvez réagir à cet article avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau.

4 1 voter
Évaluation de l'article
Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié