[Bar à jeu] Tang Garden ou l’art de construire des jardins

Tang Garden Lucky Duck Games

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon avis sur Tang Garden, le jeu qui va vous transporter à l’âge d’or du jardin chinois classique 

Prix : 54€95
Temps moyen : 45 minutes 
Nombre de joueurs : 1 à 4 joueurs 
Âge conseillé : 14+
Auteurs :Pierluca Zizzi, Francesco Testini
Éditeur : Lucky Duck Games (version fournie par l’éditeur)
Illustrations : Mateusz Mizak
Mécanisme : Tuiles, Cartes, Placement

Tang Garden, c’est quoi ?

Tang Garden est un jeu de placement de tuiles. Votre but est de construire les plus beaux jardins afin de cumuler un max de pièces d’or et de remporter la partie. 

Mais alors, comment on y joue ?

A la lecture des règles on s’est tous regardé en se disant « on va pas y arriver », mais j’ai tenté de rassurer les autres joueurs en leur expliquant qu’une fois qu’on aurait commencé à jouer ça roulerait tout seul et c’est ce qui s’est passé. Même s’il a fallu nous replonger plusieurs fois dans le livret car Tang Garden est un jeu où une multitude de petites actions peut être effectuée. 

Le jeu se déroule au tour par tour, les joueurs réalisent donc leurs actions chacun leur tour. Ici, vous allez devoir poser des tuiles ressources afin de gagner ces dites ressources et gagner un emplacement pour décorer vos jardins. Pas de panique je vais tout vous expliquer.

À Tang Garden, plusieurs actions sont possibles. Des actions obligatoires et d’autres facultatives. Regardons de plus près les actions obligatoires.

Elles sont au nombre de 2, il vous faudra choisir entre l’une et l’autre :

  • construire le jardin : le joueur choisit une des tuiles jardin qui se trouve face visible dans l’un des 4 coins du plateau de jeu et pose cette tuile de façon à la faire correspondre avec une des tuiles déjà au sol. Par exemple, je peux poser une tuile végétation, où se trouve donc une forêt, contre une autre tuile avec une forêt. Rien de bien compliqué c’est la base du placement de tuiles, un peu comme dans La Guerre des Moutons (notre test est à lire ici). Une fois que cette tuile est posée, vous récupérez les ressources correspondantes à chaque bord de la même ressource que votre tuile touche, en faisant avancer le cube correspondant à la ressource gagnée, sur votre plaquette joueur. Par exemple, je gagne une végétation, je fais donc avancer mon cube vert sur ma plaquette joueur. Si en posant votre tuile vous fermez le terrain, vous faites avancer le cube correspondant d’une case. Si votre tuile correspond avec un sentier vous emportez une pièce, s’il correspond avec deux sentiers vous en gagnez 2 où vous faites avancer le cube de votre choix sur votre plaquette joueur. En gros, vous choisissez une tuile, vous la placez et vous récupérez les ressources ou l’argent s’il y en a. Si vous posez votre tuile sur un jeton paysage, choisissez l’une des 2 tuiles paysage visibles, correspondant au jeton, et placez-la aux endroits indiqués sur le plateau. Ces tuiles paysages vous seront utiles pour gagner de l’or grâce à la préférence de vue du personnage que vous avez placé sur le plateau (explications plus bas).  Il ne vous est possible de poser qu’une seule tuile jardin lors de votre tour, sauf si vous utilisez le pouvoir d’une lanterne (on en parle plus tard). 
  • placer une décoration : si vous n’avez pas envie de placer des tuiles et s’il y a des emplacements de constructions disponibles, vous pourrez piocher des cartes décoration. Le joueur prend deux cartes plus 1 carte pour chaque pile de tuiles avec une tuile face cachée. Par exemple, je prends mes 2 cartes et je vois qu’il y a 2 tas de tuiles où la première est face cachée, je prends donc 4 cartes. Une fois vos cartes en main regardez toutes les possibilités que vous offrent ces dernières. Certaines vous permettent de construire tout de suite, soit un pavillon, soit un pont, toujours à condition d’avoir un emplacement où les poser. D’autres cartes vous proposent de placer des arbres, des poissons, des oiseaux ou des fleurs, ces cartes fonctionnent souvent au combo. Par exemple un poisson seul ne rapporte pas de point, mais si vous posez également un oiseau vous remportez 6 pièces. Note, vous ne pouvez faire qu’une construction à la fois, sauf si vous utilisez une lanterne (on verra ça un peu plus tard). En résumé, on pioche des cartes, on en choisit une, on résout l’effet de cette carte et on pose les cartes non utilisées, face visible, à côté de la pioche. 

Voilà donc pour les actions obligatoires. Nous passons maintenant aux actions facultatives qui sont au nombre de 3. Comme pour les actions obligatoires, vous devrez en choisir une seule parmi les 3 proposées. 

  • Influencer un personnage : si vous remplissez les conditions, c’est-à-dire que vos 3 cubes sont au niveau personnage sur votre plaquette, ou le niveau au-dessus, vous pourrez choisir l’un des 2 personnages posés face visible sur la table. A noter que vous commencez le jeu avec chacun un personnage et sa figurine. Une fois le personnage choisi, comme vous ne pouvez pas avoir 2 personnages actifs, vous aller devoir en placer un sur le plateau, à condition qu’il y ait de la place. En effet, pour poser un personnage il faut de la place sur les tuiles ou alors sur les décorations, ponts et pavillons, s’il n’y a pas de place, vous prenez un pion personnage qui vous octroie la possibilité d’effectuer votre action lors de vos prochains tours. Au moment de déployer votre personnage dans les jardins, vous devrez prendre en compte quelques petites choses, comme sa préférence de vue. C’est à dire l’iconographie qu’il doit avoir en ligne de vue pour emporter le plus de points. Par exemple, je joue la poète, cette dernière gagne 2 pièces pour chaque élément eau qu’elle regarde, il me faudra donc étudier le jardin afin de trouver le meilleur emplacement possible pour gagner un maximum de pièces. Mais ce n’est pas tout, chaque décoration dans la ligne de vue de votre personnage vous rapportera une pièce. Par exemple je vois 2 ponts, 1 poisson, et 1 arbre, je gagne 4 pièces d’or. A noter, lorsque votre personnage rejoint le jardin, sa compétence n’est plus active, vous allez donc devoir choisir de garder le personnage avec les compétences les plus intéressantes. N’oubliez pas de retourner une nouvelle carte personnage lorsque vous aurez terminé. 
  • utiliser une lanterne : les lanternes sont au nombre de 4 et se trouvent sur votre plaquette personnage. La première lanterne vous sert à jouer une nouvelle fois une tuile jardin, la seconde vous permet de jouer une deuxième carte décoration, la troisième permet de déplacer son personnage sur le plateau et enfin la dernière vous permet de choisir le personnage de votre choix dans la pile de pioche lors de la phase « influencer le personnage » ou de prendre n’importe quelle tuile paysage dans la pioche. Lorsque vous avez utilisé le pouvoir d’une lanterne, retournez le jeton sur votre plaquette joueur.
  • rafraîchir une lanterne : vous pouvez réactiver le pouvoir d’une de vos lanternes à condition de débourser 3 jetons paysage identiques.

La partie se termine si l’une des piles de tuiles jardin est vide ou qu’il ne reste plus que 3 jetons paysage sur le plateau. Comptez ensuite votre or grâce à vos cartes paysage, l’or accumulé lors de vos placements de tuiles ou encore grâce à la préférence de vue de vos personnages placés sur le plateau. Voilà donc, en gros ce qu’il est possible de réaliser avec Tang Garden. En gros, car je ne suis pas rentrée dans les moindres détails, j’ai voulu expliquer assez simplement le déroulé du jeu, mais vous allez devoir lire les règles car il y a plein de petites subtilités à droite et à gauche. 

Et le packaging dans tout ça ?

Tang Garden est ce genre de jeu avec un matériel juste magnifique. Tout est beau, tout est solide, les cartes sont décorées façon aquarelle c’est superbe. Les jetons, les tuiles, tout est en carton bien solide. On a rencontré un léger souci de montage pour les ponts, il parait qu’il faut se muscler les pouces. On a mis quelques petites minutes à tout monter donc croyez moi je ne suis pas prête de démonter le jeu et j’ai trouvé une astuce afin que tout rentre dans la boite. A l’ouverture du jeu, vous aurez le bonheur de depuncher, sans risques, 7 plaquettes. Personnellement j’adore la phase de depunchage ! En tout point Tang Garden est sublime. Enfin, pas tout à fait. En effet, il y a tout de même un souci de visibilité au niveau de l’iconographie. C’est petit, pas tellement lisible et les couleurs sont parfois trop semblables. A noter qu’il y a quelques lignes de règles pas toujours très compréhensibles, ce qui est peut-être dû à une erreur de traduction. Mais pas d’inquiétude, en y jouant tout devient limpide. 

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Au final, une fois les règles bien comprises et assimilées, le jeu roule tout seul. Donc si vous rencontrez quelques difficultés au moment de la lecture du livret, ne baissez pas les bras. La première partie semble un peu chaotique car il y a vraiment beaucoup de mécaniques / actions à connaître. Mais heureusement le livret est plutôt bien fait, sauf exceptions dites plus haut. Le mise en place et le montage des décorations vous prendront un peu de temps, personnellement j’ai opté pour l’option « plus de démontage » afin de gagner ce petit temps et pouvoir nous lancer directement dans le jeu. Nous l’avons testé à 4 et sur 4 personnes, une seule n’a pas accroché au jeu, les 3 autres en étaient ravis. Tang Garden est un sympathique jeu mêlant, placement de tuiles, réflexion et stratégie. Sur certains points il nous a fait penser à 7 wonders, ce petit côté où tu dois choisir sur quoi tu vas miser pour marquer un maximum de points. Soit les combos cartes paysage, soit les préférences de vues de tes personnages, c’est toi qui vois. Note : une variante solo est disponible. 

En résumé, en plus d’être magnifique Tang Garden, est un bon jeu mêlant placement de tuiles, réflexion, stratégie. Avec ce jeu mille possibilités s’ouvrent à vous, à vous de choisir sur laquelle vous allez miser. De plus grâce à son matériel de qualité, vous êtes certains de garder votre jeu de longues années. S’il vous faudra un temps d’adaptation pour toutes les petites subtilités qu’offre le jeu, après deux tours le jeu vous paraîtra simple et limpide. 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu via les commentaires sous l’article si l’avez testé vous aussi. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris, ou encore nos tests et autres dossiers. Et ce n’est pas fini : nos autres tests de jeux de plateau peuvent également vous intéresser !

 

 

0 0 vote
Article Rating
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
ut odio libero. ut felis mattis Aliquam sem, pulvinar ante. vel,