[Avis] Dr. Stone – Tome 5 de Riichiro Inagaki et Boichi

Dr STONE

REDHO'S CHOUCHOU
8.2

Moyenne des joueurs

[Avis] Dr. Stone – Tome 5 de Riichiro Inagaki et Boichi

[Avis] Dr. Stone – Tome 5 de Riichiro Inagaki et Boichi

La maison d’édition Glénat nous propose de découvrir le cinquième tome de Dr. Stone, le manga  de Riichiro Inagaki et Boichi. Voici notre avis sur celui-ci.

Nous avons pu mettre les mains (et surtout les yeux) sur le cinquième tome de Dr. Stone. Pré-publié dans  le magazine Weekly Shõnen Jump  depuis le 6 mars 2017, c’est la maison d’édition Glénat qui s’occupe de publier la version française depuis avril 2018. Une adaptation en série télévisée d’animation est même en cours de production et devrait sortir sur nos écrans dès le mois prochain. Pour les novices du genre, sachez que Dr. Stone est  un shônen manga, écrit par Riichiro Inagaki et dessiné par Boichi. Pour  rappel, un manga est considéré comme un shônen lorsque la cible éditoriale est avant tout constituée de jeunes adolescents de sexe masculin (opposé au shôjo manga qui lui cible un public féminin).

Auteurs : Riichiro Inagaki, Boichi
Nombre de pages : 192 pages
Manga édité chez Glénat Manga
Date de sortie initiale : 20 mars 2019
Prix : 6,90€
Manga fourni par l’éditeur

Dans les tomes précédents de Dr. Stone, on rencontre Taiju, un lycéen tokyoïte qui va être victime d’un phénomène mystérieux. En une fraction de seconde, l’humanité entière est transformé en pierre ! Près de 3700 ans plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku, passionné de science. Mais les deux héros se heurtent à Tsukasa, le plus fort de tous les lycéens. Ce dernier, qui rejette la science, pense avoir tué Senku. Le dos au mur, les deux amis sont forcés de prendre une décision : ils se battront chacun de leur côté. Senku rejoint alors les habitants d’un mystérieux village. Leur prêtresse, Ruri, souffre d’une grave maladie. Afin de la soigner, Senku se lance dans la fabrication du « remède universel de la science ». Grâce à ses astuces et aux efforts de ses alliés, il développe de nombreux objets et produits scientifiques. Il ne lui manque plus que de l’alcool pour pouvoir fabriquer le fameux remède. Le hasard a voulu que le  « tournoi seigneurial », qui décide du prochain chef du village, ait lieu au même moment. Remporter la victoire lui procurerait non seulement de l’alcool, mais aussi la possibilité de traiter la maladie de Ruri plus facilement. Senju et sa bande se sont arrangés entre eux pour s’assurer la victoire, mais voilà que le tirage au sort oppose les deux meilleurs guerriers, Kinro et Magma, dès le premier tour…

Vous l’aurez compris, ce tome commence là où on n’avait laissé le précédent, c’est à dire au début du tournoi seigneurial. Et comme dit précédemment (dans notre avis du Tome 4)  c’est un peu  une déception de retrouver un tournoi de ce genre dans Dr Stone.  En effet, bien que le titre soit un shōnen, je trouvais curieux, et même dommage, de retrouver cette mécanique dans le récit de Riichiro Inagaki et Boichi. Alors oui, il se montrait original par la présence de Senku et par le fait que les héros n’hésitaient pas à parler de matchs truqués, ce qui est, pour le coup, assez loin des valeurs nobles des tournois du genre. Mais lorsque le tirage au sort arrive et qu’il oppose les deux favoris dès le premier combat, on se demande alors si ce tournoi sera à la hauteur de nos espérances  ? Ou s’il va tout gâcher…

Vous vous en doutez, force est de constater qu’on passe un bon moment durant ce tournoi. Apparemment, même les auteurs étaient conscients que dans un tel manga, un tournoi ne peut avoir sa place, ou du moins, être pris au sérieux. Alors oui, on pouvait s’y attendre, et si au final la conclusion se montre assez prévisible, son déroulement est une succession de bonnes idées. En effet, il devient le lieu rêver pour jouer avec les codes du genre et d’en changer la donne. On se retrouve alors avec une flopée de gags, non sans rappeler les enjeux, où se mêle même la science (bien entendu) et surtout l’humour, le tout en étant tout de même assez bref. Je me suis retrouvée à sourire bêtement plus d’une fois pendant ce tournoi.  Alors oui, au final il ne sert à rien, mais le rythme est correctement géré tant on passe du rire à quelques moments de tension,  sans pour autant s’éterniser trop longtemps, rendant le tout efficace et divertissant. Bravo.

Une fois celui-ci terminé, la priorité est de soigner Ruri ! Et on voit peu à peu cet arc arriver à son dévouement : la fin du tournoi, le sort de Ruri qui se scelle… et de nouvelles étapes pour notre Senku ! Et c’est tant mieux car les aventures au village de ce dernier commençaient à durer un peu trop longtemps. Bien que légère et amusante, cette partie n’avait pas grand rapport avec ce qu’on avait vu jusqu’à présent. On peut néanmoins lui accorder le mérite de nous avoir amuser, d’avoir aborder différentes notions scientifiques et surtout, de nous offrir un dernier flashback qu’on n’avait pas vu venir ! Car la plus grosse surprise du tome vient bien de sa conclusion qui, pour le coup, est vraiment inattendue ! Celui-ci nous permettra d’en apprendre davantage sur les origines de ce village, de leur survie à ce nouvel âge de pierre et même de son lien avec Senku lui-même ! On en vient même à se questionner sur les origines du fléau qui a frappé la Terre. Et étant donné la page d’annonce du prochain tome, on a hâte de découvrir le futur de la série.

C’est donc avec un peu d’appréhension que j’attendais ce cinquième tome avec un tournoi que je redoutais. Au final, plein de surprises et rythmé avec humour, il m’a fait sourire plus d’une fois  et a permis de s’approcher du dénouement de cet arc. Et c’est tant mieux ! On se laisse même surprendre à la fin dans un dernier flashback pour le moins inattendu qui se promet fort en révélations ! Dr Stone est toujours sublimé par Boichi et Riichiro Inagaki qui mêle les notions scientifiques et l’humour d’une façon détonante ! Autant vous dire que je deviens de plus en plus accroc au titre et attend avec hâte le prochian tome !

En attendant le Tome 6, n’hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé de ce volume dans l’espace commentaire. Et bien entendu vous pouvez passer nous voir sur notre compte Twitter ou Facebook pour ne rien rater. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Youtube, Twitch, Steam et Instagram. Et oui, rien que ça !

0 0 vote
Article Rating
Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule. En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
risus Phasellus vel, tempus ipsum id