[Bar à Jeux] Photoshoot : permute avec les stars !

photoshoot

Photoshoot est prêt à s’amuser de vous avec un concept qui mettra l’ambiance autour de la table. Du moins, c’est l’objectif ! Cela fonctionne ou pas ?

Prix : 17,90 €
Temps moyen : 25 min
Nombre de joueurs : 2 à 6
Âge conseillé : 8+
Auteur : Pierrick et R.Libralesso
Éditeur : Funnyfox
Illustrateur : Loic Billiau
Mécanismes : rapidité
Version fournie par l’éditeur.

Planète Funnyfox !

Doit-on une nouvelle fois présenter la gamme de jeux de l’éditeur Funnyfox ? Oui Francis !

Il faut dire qu’ils publient des titres familiaux mais dont les mécaniques et les thèmes diffèrent toujours. Après des jeux familiaux qui nous occupent une bonne heure (Ceylan, Dinner in Paris), d’autres plus rapides et entraînants (Monster Rush, Candy Lab), d’autres plus stratèges et vicieux (Royal Secrets).

On change totalement de registre avec Photoshoot qui exigera rapidité, réflexe et lucidité, le tout dans un concept coopératif.

Photoshoot, pas le temps de taper la pose !

On incarne donc des photographes et il sera question d’enchaîner les photos dans un temps limité. Pour ce faire, du matériel facile à prendre en main, à mettre en place et un concept que tous les joueurs comprendront autour de la table.

Nous possédons donc un sablier qui matérialise le stress des joueurs le temps que les joueurs disposent pour réaliser les objectifs. Comment sont représentés ces objectifs ? Par des cartes sur lesquelles on retrouve 9 cases, les unes accueillant des personnages animaux, les autres contenant des emplacements vides.

Il sera donc question pour les joueurs de s’écrier « PHOTOSHOOT ! » lorsque tous les animaux se trouvent sur les cases indiquées par la carte Objectif.

C’est rapide, c’est stressant, c’est amusant, c’est drôle et cela anime rapidement une table.

Comment ça se joue ?

Dans Photoshoot, le format change selon le nombre de joueurs mais le cœur du jeu reste similaire. On ne se mouillera pas énormément en disant qu’il a été pensé comme un jeu coopératif. Ensemble à 2 et 3 joueurs, en équipe lorsque l’on est plus.

On dispose donc les 9 cartes Personnages (les animaux, tous disposant d’un prénom) sur la table pour former un carré de 3×3. L’objectif reste donc de mettre à leur place tous les animaux selon ce qui indiqué sur la carte Objectif, des cartes qui vont se succéder. Pour ce faire, les joueurs permuteront à leur tour deux tuiles Personnage. Une fois le schéma respecté, on s’écrit Photoshoot et on passe à l’objectif suivant en cas de réussite !

Ce qui pimente les parties ?

Les effets des Personnages ! Parmi les 9 personnages représentés, on retrouve donc 14 effets de cartes, regroupés en 2 pioches (une pioche bleue, une pioche orange qui change la motricité des déplacements).

Alors que l’on permutait mécaniquement avec facilité deux cartes, on nous sort très rapidement de notre zone de confort. Effectivement, il faut donc appliquer tous les effets demandés. Et plus le niveau augmente, plus il y a d’effets !

Quels sont ces effets ?

On ne va pas tous les dévoiler mais bien en présenter en guise d’exemple.

  • Si jamais vous piochez l’effet Bleu du chien Max, vous devrez caresser sa tuile avant de jouer.
  • L’effet de Pam la girafe invite les joueurs à réaliser une Ola lorsqu’elle est déplacée.
  • Quant à la carte orange de Chloé, elle contraint le joueur à ne permuter sa carte qu’en diagonale.
  • Enfin, James le renard voudra absolument rester côte à côte d’Olivia.

Des mécaniques de mémo qui invitent les joueurs à respecter un gimmick d’un côté, d’autres qui apportent des contraintes de déplacement de l’autre côté. Un oubli et c’est une pénalité au score. Il faudra donc être super concentré pour que votre cerveau enregistre tout et respecte tous les effets de cartes.

C’est un concept familial exigeant. Néanmoins, nous étions agréablement surpris par la performance de notre fille de 10 ans qui respectait toutes les consignes. Elle était même la meilleure autour de la table, l’esprit des enfants étant parfois plus vifs que nous. Ou alors nous sommes simplement dépassés ! Quoiqu’il en soit, nous avons tous vécu de jolis moments lors de nos premières parties. Précisons aussi tout de même qu’elle avait ses préférences au niveau des contraintes (des cartes Effet) et qu’elle se montrait moins enthousiaste lors de certaines parties à cause de cartes qu’elle appréciait moins.

Précisons aussi qu’il se joue aussi bien entre adultes qu’avec les enfants.

Je n’ai joué à Photoshoot qu’à 3 joueurs. Un format coopératif sans équipe les unes contre les autres. Mais les mécaniques sont similaires, on doit réaliser la même chose tout en s’auto-régulant.

C’était franchement cool d’y jouer à 3.

Au départ, je m’interrogeais sur la difficulté de réaliser ces schémas car c’est Arnyanka qui avait lu les règles. Puis, lorsque vinrent les premiers effets de carte, j’ai vite compris que la mission allait se compliquer.

Certaines contraintes se montrent plus difficiles que d’autres (les déplacements en diagonale notamment) et elles nous demandent de la réflexion dans un jeu qui s’appuie beaucoup sur la rapidité. Et c’est cette dualité entre le cerveau et la robotisation de nos déplacements qui font que l’alchimie prend rapidement. C’est-à-dire que nous sommes habitués à permuter deux cartes de manière machinale et il faut intégrer les effets pour retarder la machine ou la coupler avec des gimmicks. Simplement excellent lors de la découverte.

Néanmoins, je me pose quelques questions sur sa rejouabilité. Une fois que l’on a découvert tous les effets de cartes de tous les personnages, sera-t-on autant amusé à l’idée de relancer le jeu ? Certes les combinaisons entre effets sont multiples mais la contrainte en soi s’impose dans les mêmes conditions. Cela dit, il ne fait pas de doute que le jeu sera rejouable et agréable à sortir avec différents groupes. C’est avec le même groupe que l’on risque de faire le tour rapidement après avoir utilisé toutes les cartes.

On augmente le niveau de difficulté et le challenge devient de plus en plus relevé.

Au vu de la simplicité du concept, de la facilité à comprendre les règles et les expliquer, la première partie s’est très bien passée, de même pour les suivantes.

On s’amuse rapidement de ces bâtons qu’on nous met dans les roues et l’ambiance autour de la table reste conviviale.

Un matériel on ne peut plus simple et basique. Des cartes pour tout illustrer, des personnages aux objectifs. Puis ce petit plateau de score circulaire bien pensé et ce sablier pour chronométrer les parties.

Ensuite, ce sont les personnages Animaux, les illustrations sont inspirées. Les cartes comportent tous une face « normale » et une face verso avec une autre illustration plus animée et séduisante pour symboliser leurs effets et contraintes à respecter.

De la simplicité mais du joli boulot. Puis ça tient dans une petite boîte qui s’emmène partout.

Jeu à forte dose d’interaction. On permute les cartes chacun notre tour, on ne comprend pas tout le temps leurs mouvements, on répare, on change les plans, tout ça très rapidement.

Chacun doit respecter les contraintes, les assimiler. Bonne ambiance autour de la table et les parties sont entraînantes.

Récapitulons : Photoshoot m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Photoshoot s’inscrit comme un bon jeu d’ambiance. La coopération sera de mise et il demande d’être concentré et coordonné avec ses coéquipiers durant chaque grain du sablier. Un concept simple à prendre en main, une atmosphère qui devient rapidement bon enfant et un niveau de difficulté qui s’élève selon les différentes contraintes amenées par les cartes. Il saura convaincre petits et grands lors de la découverte du jeu. Une bonne pioche qui fait effet.

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Réjouabilité
Appréciation des mécaniques

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

efficitur. ut Sed quis ut lectus venenatis