[Bar à Jeux] Kicikol : très bon jeu d’ambiance en perspective

kicikol

On présente cette fois-ci Kicikol de Gigamic. On change d’atmosphère et on se détend. Le titre réussit aisément sa mission d’amuser la galerie.

Prix : 19,90 €
Temps moyen : 20 min
Nombre de joueurs : 3 à 10
Âge conseillé : 8+
Auteur : Joël, Marie-Eve
Éditeur : Gigamic
Illustrateur : Marjorie Gros
Mécanismes : improvisation, vote
Version fournie par l’éditeur.

Planète Gigamic !

La famille Gigamic couvre plusieurs éditeurs présentant des titres originaux, avec un univers singulier. Récemment, nous avions appris l’intégration de Sorry We Are French. Ils rejoignent donc Funnyfox (Royal Secrets, Dinner In Paris, Photoshoot), Studio H (Oriflamme et Embrasement, Alubari, Shamans et bientôt Mandragora) ainsi que Bragelonne Games (Butine, Pour La Reine).

Gigamic n’est pas en restes dans l’édition puisque nous avons récemment eu droit à l’extension de l’Aube des Tribus (on en parle bientôt sur Try aGame !). Nous avions aussi apprécié les récentes sorties de Quetzal voire Atlantes plus tôt en 2020.

Nous nous retrouvons aujourd’hui à présenter Kicikol imaginé par Joël et Marie-Eve, illustré par Marjorie Gros.

Kicikol, un concept qui fait mouche !

Kicikol s’explique en quelques minutes et installe rapidement les joueurs autour de sa table avec un certain enthousiasme. La mécanique se rapproche grandement des Blanc Manger Coco ou Joking Hazard. Cela dit, il s’inscrit dans un registre moins trash, bien plus familial, accessible aux petits et laissant chacun apporter sa petite dose d’humour. Autant vous l’avouer tout de suite, on a grandement apprécié. Des plus jeunes aux plus âgés, il s’esquissait des sourires qu’il était difficile d’enlever à chaque manche. On prolongeait même les parties, oubliant la limite de score, juste pour le plaisir.

Expliquons le principe du jeu de Gigamic en quelques lignes et avec quelques exemples.

Une carte, un sticker, un vote !

Au début de la partie, chacun reçoit 3 cartes (aux rayures rouges) et 2 planches remplis de stickers.

Sur chacune des cartes se trouve un mot. Il constitue une réponse à une question (cartes aux rayures noires) qui sera posée en début de manche. Pour accompagner cette réponse, des expressions plus ou moins inspirées en stickers. La mécanique principale consistera à coller un (et un seul !) sticker sur votre carte réponse (aux rayures rouges).

Petit récap d’une manche pour faciliter la compréhension du jeu :

  1. On dispose de 3 cartes chacun et 2 feuilles de stickers. Une fois la manche terminée, on alimente notre main de sorte que l’on en ait toujours 3.
  2. Un joueur lit à voix haute une question. Par exemple, « En fouillant mes poches, j’ai trouvé […] ». Ce sera à vous de compléter la phrase.
  3. Chacun de leur côté, les joueurs vont donc imaginer une combinaison entre leur carte réponse et un sticker à placer dessus. Il est possible de placer le sticker avant le mot, après le mot et même sur le mot. Regardez les photos dans nos galeries afin de mieux visualiser la chose.
  4. Les joueurs révèlent tour à tour leur réponse.
  5. Puis tout le monde vote pour la réponse qu’ils ont préféré.
  6. Le gagnant remporte la carte Réponse et la Question. Au bout de 3 points, c’est la victoire.
  7. En fin de partie, il est permis de placer des petits cœurs sur nos réponses préférées durant la partie, et des petites crottes sur les pires.

A savoir que de notre côté, nous avons préféré garder l’anonymat. On se donnait pour consigne de ne pas voter pour notre réponse. Certes la moitié du temps, vu notre complicité, on se doutait qui était derrière telle réponse. Mais cela mettait également une très bonne ambiance autour de la table. Les rires furent nombreux, les incompréhensions, les blancs car toutes nos réponses ne font pas mouche et ne sont toutes pas inspirées.

Quoiqu’il en soit, petits et grands s’amusaient à lire les réponses, à en imaginer, à coller soigneusement le sticker sur la carte. Kicikol représente une belle surprise et demeure un très bon jeu pour jouer en famille et avec les enfants.

Nous avons joué à Kicikol à 3 joueurs entre adultes en premier lieu. Puis nous y avons joué à 3 joueurs, deux adultes et une fille de 10 ans (bientôt 11). Enfin, nous avons découvert le jeu à 4 joueurs, deux adultes d’une trentaine (rugissante) d’années et 2 enfants, une fille de 8 ans et la même fille de 10 ans (bientôt 11 !).

Le jeu tourne très bien dans toutes les configurations. Il faut se douter que plus l’on est nombreux, plus la durée de jeu est longue. De notre côté, on appréciait tellement le jeu qu’on ne respectait jamais la limite du score et que l’on enchaînait les questions avec plaisir.

Un jeu humoristique comme on les apprécie.

Le principe Blanc Manger Coco s’applique efficacement ici. Si on peut créer des réponses subtiles, le concept est familial et s’adapte à tous les publics. Les enfants pourront changer de carte s’ils le souhaitent, s’ils ne connaissent pas très bien le mot.

Très facile à comprendre. La mécanique Carte + Sticker séduit facilement. Le vote fait toujours fureur, et rarement la frustration était au rendez-vous. L’amusement prenait au contraire place durant de longues minutes.

Seul bémol, on se sent parfois pas très bien loti vis à vis des cartes. Faire une phrase avec le mot environnement, c’est difficile. Dans ces cas-là, soit on prend la liberté de changer des cartes soit on accepte de ne pas toujours faire rire.

Kicikol ne comprend pas de livret de règles… elles sont effectivement indiquées sur la boîte du jeu !

Le principe tient en quelques lignes et le matériel est assez explicite pour que l’on comprenne rapidement le jeu.

Une très bonne réussite pour la simplicité du concept.

Grand coup de coeur pour les enfants. La petite de 10 ans éprouve une grande fierté à faire rire, n’hésitant pas à rappeler ses réponses qui lui ont permis de marquer des points.

Quant à la petite de 8 ans, elle a tellement apprécié qu’elle a avoué vouloir le demander à ses parents après une seule partie.

Résumé, pas de doute. Vos enfants devraient apprécier !

Récapitulons : Kicikol nous a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Kicikol représente une franche réussite. Il reprend un concept bien connu mais parvient à se démarquer avec des mécaniques efficaces. Muni de cartes et de stickers, nous nous sentons prêts à inventer les meilleures réponses, voire les pires des bêtises, pour amuser la galerie. Le jeu de Gigamic parvient à séduire les petits et les grands. Un titre qui réunit toute la famille autour de la table et ce pour le plaisir de tous.

note5 ghost stories viticulture joraku cowboy bebop everdell
Ambiance (calme/vivant)
Appréciation perso
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

elit. luctus at Nullam venenatis, Aenean tempus porta. commodo sed dictum