L’E3 2019 sera-t-il le meilleur E3 de la décennie ?

E3 2019

A quelques jours de l’E3 2019, osons l’affirmer, le salon californien de cette année pourrait être l’un des meilleurs de la décennie.

L’E3 2019 commencera le 9 juin à 22h du côté de Microsoft, enfin soyons honnêtes, il débutera même la veille avec la conférence EA Play. Au programme d’Electronic Arts, pas une conférence classique mais une succession de vidéos pour montrer les prochains jeux de l’éditeur. Mais cela, nous en parlerons plus tardivement dans mon propos. La grande surprise demeure l’absence de Sony qui n’animera aucune conférence comme ils en ont l’habitude (God Damn! Qui se souvient de cette session d’ouverture avec God of War en 2016 !). Pour de nombreux joueurs, le fait que Sony manque à l’appel, cela rend cet E3 étrange voire fade. Pourtant, pour une âme pleine de conviction comme la mienne, son absence fera le plus grand bien à l’E3 2019 et à l’industrie du jeu vidéo ainsi que toute sa communauté. Explications.

Une nouvelle démonstration de Microsoft à l’E3 2019 ?

L’année dernière, Microsoft avait surpris. Le constructeur avait enchaîné les annonces et les révélations lors de sa conférence et était sorti « gagnant » de l’E3 2018. Rebelote pour l’E3 2019 puisque le X de Xbox va retentir pendant deux heures dans l’antre du salon californien. Ce sont 14 jeux first-party qui bénéficieront d’une exposition et bien plus si on compte les autres. Connaître les prochaines sorties et ce à quoi cela ressemblera, c’est toujours un plaisir pour la communauté. Néanmoins, ne soyons pas naïfs, il devrait y avoir beaucoup de blabla et un Phil Spencer qui tentera d’enflammer la scène avec des caractéristiques sur ses prochaines Xbox. De quoi nous rendre curieux la première minute, nous endormir à la cinquième, attendre le résumé sur Try aGame à partir de la dixième minute.

D’ailleurs, s’il existe là un grand gagnant suite à l’annonce de Sony de zapper cet E3 2019, c’est bien Microsoft. Car c’est là tout mon propos, Sony est depuis trop longtemps au centre du salon californien du point de vue du public. Sa conférence était un évaluateur pour comparer telle ou telle performance et cela bousillait quelque peu la perception que l’on se faisait de l’E3. Au lieu de considérer cette réunion des cadors comme un festival de spectacles du jeu vidéo, on préfère y voir un film (ou une série) de guerre entre les différentes pontes de l’industrie.

Avec l’absence de Sony, un climat plus apaisant va peut-être s’installer. Par contre, pensez-vous vraiment que Sony restera complètement absent ? Dites-moi que vous ne le pensez pas.

Sony vraiment absent ? Les conséquences et les doutes

En plus de se délaisser de son statut d’évaluateur qualité pour l’E3 aux yeux du public, Sony pourra se décharger donc de la grande responsabilité de mettre en scène l’E3 2019. Je suis sûr que Devolver Digital accepte volontiers de prendre seul les rênes de la partie théâtrale. Plus besoin de réunir différents trailers et de promettre des exclusivités pour les prochains mois (non ça c’est Ubisoft qui s’en chargera) avant de repousser tous ses jeux. Oui, cherchez une des dernières exclus qui n’a pas été repoussée. A promettre la lune pour montrer qui a la plus longue (le meilleur catalogue), on a perdu bon nombre de joueurs (coucou Scalebound chez Xbox).

Ce n’est pas pour autant que Sony laissera tout l’espace à Microsoft, Ubisoft et tous les acteurs de l’industrie. Je sens plutôt qu’ils vont distiller quelques trailers majeurs ici et là voire un State of Play surprise. Nous aurons ainsi l’occasion d’apercevoir de nouvelles images de The Last of Us 2 et Ghost of Tsushima, si on a de la chance une extension pour God of War. Prendront-ils le risque de dévoiler la PlayStation 5 au même moment que les prochaines Xbox ? Je n’y crois pas trop. Ils prendront le temps pour le faire.

Au dernier E3 2019, Sony s’était concentré sur quatre jeux et certains sont tombés dessus, d’autres pas. Sony devrait faire donc de même cette année mais sans cette pression de proposer une conférence E3, donc pas de spectacle retentissant avec une mise en scène et des jeux phares à montrer. A la place, ils distilleront une bande-annonce pour différentes productions qui satisferont tout de même les fans. Et croyez-moi, ce n’est pas plus mal.

On va commencer à apprécier le côté Treehouse des éditeurs

Et d’ailleurs, si un constructeur peut tirer son épingle du jeu, c’est bien Nintendo. Ils conservent comme d’habitude leur Nintendo Treehouse tout en ajoutant un Nintendo Direct qui devrait encore contenir son lot de surprises et d’infos mineures ou majeures. Nintendo est dans son coin, dispose d’un catalogue qui le caractérise parfaitement et qui comble une communauté plus que fidèle. Nintendo est capable de revenir parler de Captain Toad avec une mise à jour, ce dont ne fait jamais Sony et Microsoft obnubilés par la course au catalogue le plus puissant (la plus grande). Or, Nintendo alimente sa communauté de différentes façons. Le Direct sera là pour montrer les nouveautés et les mises à jour majeures, le Treehouse fera découvrir ses jeux par le biais de sessions de gameplay tout au long de l’E3 2019.

Le Treehouse est souvent critiqué voire snobé par une partie de la communauté jeu vidéo, pourtant ce sont des sessions de jeu (hands-on ou hands-off) permettant de recevoir un aperçu de l’expérience de jeu qui nous attend, pas des promesses en l’air. A l’heure où la communauté se plaît à se réunir sur différentes productions sur Twitch, Nintendo leur propose souvent de voir des démos en avance, notamment pour ceux qui n’ont pas les moyens de faire le déplacement en Californie. A mon humble avis, on ne considère pas à sa juste valeur les Nintendo Treehouse même si ce n’est pas le plus divertissant car un peu long et pas vraiment mis en scène comme une production hollywoodienne. Pourtant, vous en aurez double dose cette année, du moins au niveau du format car le Big N ne seront plus les seuls à en proposer.

Electronic Arts délaisse aussi sa conférence pour un regroupement communautaire qui peut s’apparenter à une opération marketing. On découvrira ainsi FIFA 20, les nouveautés (je l’espère) d’Apex Legends et d’autres titres par le biais de sessions de jeu animées par des streameurs. Enfin, si j’ai bien compris. Si cela veut dire que l’on découvrira davantage les productions d’Electronic Arts plus que l’on entendra les joueurs crier dans leurs micros pour jouer les guignols amusés, cela n’augure que du positif.

Du classique pour le reste mais du bon classique

Enfin, pour ce qui concerne le reste des grands acteurs du jeu vidéo, on espère ne pas être déçu. Du côté de Square Enix, on évitera le naufrage de l’an passé (on attend encore des nouvelles de Babylon’s Fall) avec des images très attendues de Final Fantasy VII Remake. Tout ce qui s’éloigne de vidéos de gameplay est indésirable, on veut savoir à quoi ressemblera le jeu (et il se dit qu’il empruntera des mécaniques à Kingdom Hearts 3). Avec Avengers Project à ses côtés, on se dit que la machine a de quoi être lancée à pleine vitesse.

Bethesda retiendra peut-être ses erreurs passées et apportera plus de concret à sa conférence. Je ne suis pas utopiste, je ne m’attend pas à apercevoir du gameplay pour The Elder Scrolls 6 ou Starfield mais plus de précisions et de vidéos pour Wolfenstein Youngblood, Doom Eternal et pourquoi pas l’arrivée d’un Prey 2 et d’un nouveau Dishonored, il ne m’en faudrait pas plus. Pas trop de blabla ni de grandes promesses, on sait comment cela a terminé pour Fallout 76.

Enfin, Ubisoft arrêtera aussi de révéler ses jeux prévus pour dans 5 ans (où es-tu Skull and Bones, tu paraissais prometteur !) mais le retour de Splinter Cell (et si la blague n’en était pas une…). Baldur’s Gate III et d’autres titres animeront le fabuleux PC Gaming Show (j’avoue que j’ai eu du mal à le décrire en mentant) et Netflix nous époustouflera avec leur projet Stranger Things sur consoles (qui y croit ?).

Ce qui est certain, c’est que sur Try aGame, nous sommes parés pour vivre l’événement et de le partager sur nos réseaux sociaux Twitter, Facebook, notre curateur Steam et Instagram ainsi que nos plateformes vidéos et de stream YouTube et Twitch.

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

ultricies pulvinar mattis vulputate, ipsum venenatis amet, felis